RYoGAmeOver

gameover > Tests > Preview : Mario Tennis Aces (Switch)

Preview : Mario Tennis Aces (Switch)

, par RYoGA

A quelques jours de l’ouverture de la version de démonstration de Mario Tennis Aces (le 1er juin directement sur votre Switch), j’ai pu le prendre en mains et m’essayer au mode aventure du jeu. Une grande phase d’apprentissage pour se familiariser avec le nouveau gameplay de cet épisode survitaminé.

Preview publiée sur Puissance-Nintendo

Mario Tennis Ultra Smash n’avait ni révolutionné le genre ni fait décoller les ventes de la Wii U. Cet épisode proposait entre autres caractéristiques l’ajout de champignons pouvant nous rendre géant, un mode de jeu en ligne, les amiibo ou encore un mode deux écrans, un joueur sur la télévision et l’autre sur le gamepad.

La licence Mario Tennis restant populaire malgré tout, Nintendo aurait bien eu tord de ne pas en proposer un épisode sur sa console Switch. Une petite refonte graphique et surtout plusieurs ajouts de gameplay plus tard, Mario Tennis Aces est prêt à débarquer sur nos consoles, avec notamment un tout nouveau mode aventure.

Mario Tennis Adventure

Contrairement à la version Wii U qui ne proposait que des modes de jeu sur le terrain, cette version Switch propose d’entrée de jeu un mode aventure avec un scénario. Mario et Waluigi ont été possédés par un pouvoir obscur et c’est au tour de Luigi d’être envoûté par une raquette de tennis maléfique. Pour le sauver, Mario doit récupérer les cinq pierres de pouvoir pour défier la raquette ultime. Tout va se régler ici sur le terrain... ou presque !

Ma partie commence dans une forêt où différents parcours en pointillés mènent symbolisent les étapes de l’aventure. J’ai ainsi affaire à des tutoriels contre un mur ou un adversaire, mais aussi à des phases de jeu contre des boss de plus ou grande envergure.

Cette petite balade au sein du mode aventure était surtout l’occasion d’apprendre les nuances de gameplay du jeu. Dans une caverne, un skerelex nous apprend les coups de base en les essayant sur un mur. Pour rappel, tous les coups classiques sont permis, du slice au lob en passant par le revers. Mais Mario Tennis ne serait pas Mario Tennis sans l’ajout de coups extraordinaires ! Nous accueillons aujourd’hui le "Zone Shot" (frappe instinct en français) ou encore la "Zone Speed" (course instinct).

Une course à l’instinct

Ces deux pouvoirs ne peuvent être actionnés qu’une fois notre jauge de puissance en haut à gauche de l’écran remplie. Elle se charge à force d’effectuer des échanges de balle et en concentrant nos coups.

La frappe instinct arrête le temps pour permettre de viser en vue subjective la zone d’impact de notre choix. J’utilisais un pad pro, et celui-ci étant gyroscopique, il était très facile de viser avec le curseur.

Quant à la course instinct, elle consiste à ralentir le temps pour nous permettre de nous replacer sur le terrain. Les deux coups spéciaux s’activent avec la touche "R", pressée ou maintenue. Ils ne sont pas forcément faciles à placer lors des premières parties mais servent beaucoup, surtout en mode aventure contre des boss et situations précises. Pour les avoir essayées en plein match classique, elles laissent inévitablement un goût de triche dans la bouche des adversaires, quand bien même il est possible de les contrer.

Dans le même ordre de coups spéciaux, le deuxième stick peut être "tilté" pour effectuer une téléportation dans la direction désirée. Il faut évidemment ne pas se tromper de sens, ce qui n’est pas toujours évidemment dans le feu de l’action. Enfin, la touche "L" peut être pressée quand notre barre d’énergie est chargée à bloc pour lancer une super attaque dévastatrice qui lance une cinématique et sèche tout le monde sur le cour.

Ma raquette a cassé !

C’est une autre des particularité du jeu : les raquettes disposent de points de vie ! Généralement au nombre de trois, ils chutent lorsque l’on ne réceptionne pas correctement une frappe surpuissante. Tout est en effet une question de timing pour bien renvoyer les coups adverses. Que ce soit en match ou en combat du mode aventure, une raquette cassée est symbole de K.O., ce qui peut paraître bien punitif. Ma session ne m’a pas permis de saisir toutes les nuances de l’auto-défense, mais il est clair que perdre par cassage de raquette face à un boss qui nous a malmené est un peu déstabilisant.

Tout comme les personnages gagnent des points d’expérience en mode aventure (leur permettant d’augmenter des statistiques comme la vitesse de tir, de course ou l’agilité), les raquettes disposent de leurs propres caractéristiques : attaque, défense et durabilité. On imagine donc qu’il sera possible d’obtenir des raquettes plus puissantes à tous les niveaux.

Quand les plantes s’en mêlent

Entre autres combats du mode aventure, j’ai disputé un match contre Donkey Kong. Si le primate n’était pas une menace en soit, j’ai été surpris par les plantes piranha qui séjournaient dans leur pot le long du filet. En effet, les coquines sortent de leur tuyau de temps à autre pour attraper notre balle et... nous la recracher à la figure ! Même chose quand elles attrapent la balle de DK, au lieu de la lui renvoyer (ce qui ne serait que justice), elles nous la renvoient à contre-temps ! On observe au passage une certaine évolution dans les décors avec ici des green à l’herbe bien touffue (et un peu floue aussi il faut l’avouer).

Le niveau suivant ne se déroulait plus vraiment sur un terrain de tennis mais nous a confronté à une série de plantes piranha à détruire avec nos balles. Le temps est limité et le nombre d’adversaire à tuer est compté. C’est surtout l’occasion de tester les balles hautes, au centre ou basses, mais également les pouvoirs instincts. Vers la fin de la partie les balles partent véritablement dans tous les sens ! Un mini-jeu amusant mais qui demande un minimum de concentration pour placer les différents coups spéciaux nécessaires à sa bonne réussite.

Le dernier niveau présenté était un affrontement de boss. Là encore, il n’y avait pas vraiment de ligne de démarcation, laissant place à un face à face sans merci ! Le boss Piranha crache une balle et l’objectif est de la lui renvoyer dans son nombril, si possible en utilisant la frappe instinct pour viser. Le boss ne se laisse pas faire et vous envoie des tornades, à éviter dans la mesure du possible.

Ces épreuves sympathiques étaient une mise en bouche d’un mode de jeu qui semble proposer de nombreuses situations.

Je n’ai pu jouer ni au mode de jeu en ligne (qui proposera des championnats avec cadeaux virtuels à la clé), ni essayer le mode de jeu "réaliste" qui permet d’utiliser un Joycon pour faire des mouvements réels grâce au gyroscope.

Si les coups instincts risquent de créer beaucoup de sueurs (dont certaines froides), force est de constater que ce Mario Tennis Aces est bien parti pour être le plus complet de la série. Je demande à voir !

A lire également : Preview de Mario Tennis Ultra Smash (Wii U)

1 commentaire

  • #
    31 mai  02:48

    Je demande à voir aussi, j’ai passé de bons moments sur la série jusqu’ici, surtout sur GBC et même l’épisode Wii-U, bien que trop maigre en contenu.

    Bon par contre, le mode online me terrorise d’avance !