RYoGAmeOver

gameover > General > Un anecdote issue des 90s (Taz Mania)

Un anecdote issue des 90s (Taz Mania)

, par RYoGA

Tiens j’ai une histoire à raconter sur le jeu Taz Mania sur Megadrive !

Pour un magazine (sûrement Megaforce), j’avais voulu faire un "Highscore", soit un nombre de points le plus important possible sur le jeu. Le magazine spécifiait qu’il fallait réaliser la photo du score lors du dernier boss.

Oui oui on réalisait une photo argentique de son écran. Et c’était flou une fois sur deux... voire plus. Bref.

J’avais repéré qu’il était possible à un certain stade du jeu de faire grimper les points en réalisant l’attaque tornade de ce cher Taz face à une souris pygmée qui balance des flèches à l’infini sans bouger. Je pose une altère sur le bouton de la manette et je laisse faire.

Je laisse tourner la Megadrive toute une nuit. Le lendemain le transformateur de la console est bien chaud, mais le jeu est toujours branché et Taz continue d’engranger les points qui ont atteint un score pharaonique. Mais ce n’est pas fini. Il faut maintenant finir le jeu.

Et pour ceux qui connaissent Taz Mania, il y a ce satané niveau des mines de l’enfer, avec le chariot. Un niveau où tu joues tout puisqu’il est très facile d’y perdre toutes ses vies et de faire Game Over. Autant dire que c’est hors de question.

Je passe le niveau des mines.

Il ne reste "plus" qu’à finir le jeu et se présenter devant le boss final, faire pause et prendre une photo. Il n’était même pas obligé de battre le boss pour le challenge, mais j’imagine bien que je l’ai eu une énième fois.

J’ai envoyé ma photo au magazine mais je n’ai pas gagné le concours. Quelqu’un a réussi à faire encore plus ! (Mais comment ?!)

Pas grave, mais c’était rigolo comme challenge ! Rigolo aussi de retrouver ces photos et ce souvenir !

PS : Il parait que cette anecdote est nulle parce que j’ai perdu. Triste je suis !

Bonus : une photo (encore floue) de ce cher Sparkster que j’ai réalisé sous l’antique logiciel de retouche Kid Pix !

1 commentaire

  • #
    11 août  01:58

    Perso j’adore l’anecdote !

    J’étais carrément admiratif de ces rubriques proposées par les magazines, et davantage encore par ces courageux qui tentaient leur chance (et piquaient l’appareil photo familial en secret façon James Bond )

    je n’ose imaginer l’épreuve que c’était sur Game Boy