RYoGAmeOver

gameover > General > Mes jeux de l’année 2021

Mes jeux de l’année 2021

, par RYoGA

2021 je n’ai joué que sur Switch. Alors voilà à quoi j’ai pu m’essayer ! Bonne lecture ! (les jeux qui ont eu droit à un test ou une vidéo ont un lien sur leur image)

Scott Pilgrim Vs. The World : The Game - Complete Edition : sorti en janvier de cette année, j’étais enthousiaste à l’idée de le retrouver. En effet le jeu était sorti sur XBox Live il y a dix ans. j’avais pu tâter de la démo et j’avais bien aimé ce que j’en avais fait, sans sauter le pas pour autant à l’époque, démat oblige.

Alors autant je trouve le jeu super sympa artistiquement parlant, autant en terme de sensations de jeu, je suis resté un peu sur ma faim. Le jeu n’est pas très fun en terme de difficulté, les ennemis sont nombreux et agressifs, ce n’est pas très marrant à jouer. Déception au final donc.

Xenoblade Chronicles Definitive Edition : je ne l’avais pas encore refini sur Switch, ce fut chose faite en début d’année. Je ne reviens pas sur le jeu lui-même (grandiose), que j’avais fini sur Wii à l’époque de sa sortie. En revanche j’en avais complètement oublié la fin, bien capillotractée !

Xenoblade Chronicles Definitive Edition Future Connected : Finir Xeno c’était surtout pour pouvoir enfin jeter un œil à son segment ajouté dans cette édition. Alors si ça fait bizarre de retrouver Shulk et quelques autres personnages dans cette histoire sensée se passer quelques temps après Xeno 1, c’est un sentiment plutôt réconfortant au final : ils sont toujours là et de nouvelles aventures de moindre envergure leur arrive. Aventures qui n’ont rien d’extraordinaires en effet, qui doivent durer moins de dix heures, mais c’était agréable de retrouver nos héros.

Bioshock 2 et Bioshock Infinite : j’avais terminé le premier l’année dernière dans la trilogie remastérisée. Je me suis donc attelé aux suivants. J’ai bien aimé le deuxième, bien qu’il ne soit qu’une reprise du premier, à une variante près. Le Infinite est évidemment plus novateur et mystérieux, mais m’a moins captivé au final. Ce qui m’a retenu c’est son scénario et surtout la relation entre les deux personnages principaux. Donc mon sentiment reste Bioshock > Bioshock 2 > Infinite, le premier m’ayant vraiment marqué par son ambiance.

Shinsekai : Into the Depths : j’ai tenté le Metroidvania sous-marin de Capcom parce qu’il était en promo. J’ai beaucoup aimé les premières heures, tant en terme de mécaniques de jeu que d’ambiance. Et puis je me suis retrouvé bloqué salement, et ça m’a saoulé. Dommage.

Haven : le jeu d’exploration d’une planète aussi belle qu’inconnue par deux amoureux main dans la main est très séduisant, mais le jeu souffre de plusieurs défauts qui plombent malheureusement l’ensemble, dont la répétitivité des lieux absolue et des temps de chargement irritants.

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury : je ne reviens pas sur 3D World, un Mario 3D que j’ai encore plus apprécié cette fois que lors de sa sortie sur Wii U. Mais alors Bowser’s Fury, oh la la j’ai adoré ! okay Bowser est un gros relou à revenir nous mettre des bâtons dans les roues toutes les cinq minutes, mais alors à part ça quel plaisir ! Son monde en open world : le futur de la licence à n’en pas douter !

Sakuna of Rice and Ruins : j’avais hésité à sa sortie l’année dernière et je l’avais raté. J’ai pu le trouver finalement, alors qu’il était en rupture de stocks. C’est un jeu à la fois beat’em up et d’aventure/gestion... mais que je n’ai pas trouvé très réussi sur aucun point. Ce sont quand même les gars qui nous ont pondu Muramasa, et là la partie action n’arrive pas à la cheville de ce dernier ! Le reste est assez moyen, je m’y suis vite ennuyé.

Balan Wonderworld : vous aurez tout lu à son sujet, comme quoi c’est un jeu médiocre, indigne de Yuji Naka, le papa de Sonic et Nights. Alors oui, c’est un jeu à peine digne d’un titre Dreamcast moyen. Plein de défauts techniques, de conception, etc... Mais bordel, je m’y suis bien amusé ! Cette ambiance SEGA à plein nez, l’impression de replonger dans un jeu SEGA 3D à la 3D forcément bancale, et ses personnages haut en couleur. Je devais être la cible ! J’ai passé un temps déraisonnable à collecter des simili-chaos pour leur construire une tour/aire de jeu ridicule pendant des heures et des heures. Cela suffisait à mon bonheur ! :lol :

Monster Hunter Rise : mon impression que j’avais eu plus tôt avec la démo s’est confirmée, c’est un super grand jeu sur Switch, mais qui ne m’a pas plus emballé que ça. J’y ai joué quelques quinze heures et sans même en avoir forcément fait le tour, je n’avais plus particulièrement envie après.

Miitopia : Comme quoi le monde c’est bizarre, c’est sur Miitopia (portage HD du jeu sorti sur 3DS que j’avais zappé à l’époque) que j’ai jeté mon dévolu. C’est le jeu sur lequel j’ai fait le plus d’heures cette année parce
- l’aventure est fun
- j’ai eu un réel plaisir à faire leveler mes personnages
- quand j’ai eu une équipe de malade full pouvoirs je me suis enfin résolu à aller finir la tour ultime qui m’avait résisté jusque là
- quand y’en a plu y’en a encore, j’ai commencé à vouloir récupérer tous les succès du jeu, certains nécessitant de monter toutes les armes et les armures de tous les personnages. Au final il ne doit plus m’en manquer que quelques uns, j’ai arrêté avant de devenir zinzin :lol :

New Pokémon Snap : Jeu sympathique de safari photo, mais qui pour rallonger sa durée de vie te demande de refaire plusieurs fois certains parcours, et j’ai trouvé ça vite barbant.

Asha in Monster World : le remake du jeu sorti sur Megadrive de 1994 est plaisant, sans plus. Il aurait gagné à être repensé dans le fond. Parce qu’en l’état, visuellement et en terme de level design, c’est un peu abrupt.

Alex Kidd in Miracle World DX : c’est pas foufou non plus pour Alex qui, si lui est plutôt joli, se ramasse un gameplay complètement ridicule avec un perso qui de façon réagit franchement rigide. Un peu plus de souplesse que diable !

Sky Children of the Light : le nouveau jeu gratuit des papas de Journey (mon GOAT) surfe sur son ainé sur la forme, mais dans le fond c’est un free-to-play, avec des interactions à gagner ou à acheter. Autant dire qu’à côté de ça le côté merveilleux en prend sacrément un coup. C’était sur mobile à la base.

Zelda Skyward Sword HD : je l’attendais surtout pour le gameplay aux boutons, mais je ne suis pas totalement conquis par la direction prise. Il faut utiliser les directions du stick droit pour donner un coup d’épée, et si on appuie sur la gâchette R ça permet de diriger la caméra. C’est pas très heureux. je le continuerai malgré tout.

No More Heroes 1, 2, 3 : allez je vous mets tout dans le même panier. Les deux premiers étaient ressortis en HD l’année dernière, et je les ai finis juste avant la sortie du 3. J’ai beaucoup aimé le premier et ses balades en moto dans Santa Destroy, la difficulté du jeu ayant été adoucie il me semble. Le deuxième m’avait laissé à l’époque une force impression, narrative principalement, et maintenant un poil moins.

Enfin le 3... est malheureusement une parodie des deux premiers, ne se prenant vraiment pas au sérieux sur aucun point, tant scénaristique (il y avait matière pourtant, là on est sur du je-m’en-foutisme) que d’un point de vue réalisation (c’est très moyen, voire médiocre). On ne passe pas un mauvais moment (le combats sont cool), mais franchement, Travis méritait mieux.

Monster Hunter Stories 2 : lui je n’étais pas sûr de le faire, et puis finalement j’ai plongé. j’avais bien aimé le premier sur 3DS, mais revendu parce que sans plus. Ce sera sans doute rebelote avec ce deuxième épisode, calqué en tout point sur le premier : exploration, combats tour par tout, scénario très convenu, cinématiques japoniaises à gogo. Pas un mauvais moment mais pas d’enthousiasme particulier non plus.

Metroid Dread : il suffisait pourtant d’attendre ! J’avais un peu d’appréhension pour ce nouveau Metroid car réalisé par Mecury Steam, et je n’avais pas aimé Samus Returns sur 3DS. Mais manette en mains, toutes mes craintes se sont envolées. C’est bon, c’est beau, c’est fluide, c’est jouissif. Je l’ai vite fini mais il faudrait que je le refasse !

Fortnite : j’ai très peu joué cette année. J’ai jeté un œil aux différentes saisons, puis un peu là au nouveau chapitre. C’est sympa, mais je ne suis plus trop dedans.

Animal Crossing New Horizons : même chose pour AC, que je ne prends plus trop la peine de visiter. Seule la mise à jour gratuite (sympatoche quelques jours) et le DLC à la Happy Home Designer (pour moi intérêt bof bof) m’y ont fait revenir. Au final je pourrais dire que j’ai largement préféré New Leaf sur 3DS.

Story of Seasons : il était sorti en début d’année mais j’étais passé à côté. c’est grâce à une offre d’essai d’une semaine du Nintendo Switch Online que je m’y suis mis et que je suis passé à la caisse derrière pour continuer ! Jeu de gestion à la Harvest Moon, il a su me captiver pour que j’ai toujours envie d’accomplir les différents objectifs proposés, et plus encore (mon troisième jeu le plus joué cette année, derrière Miitopia et Kingdom New Lands) !

Kingdom New Lands : ah bah oui, j’ai repris Kingdom, juste pour le plaisir, de temps en temps. Sachant qu’une partie représente environ une dizaine d’heures facile, ce sont de longues sessions à la fois prenantes et relaxantes qui me conviennent parfaitement.

Pokémon Diamant Étincelant : je ne pensais pas le prendre à la base (c’est le Pokémon que j’avais le moins aimé à l’époque, et puis, wow, ce nouveau design !), et puis j’ai craqué. Et je ne regrette pas ! L’aventure est certes classique, mais justement, je trouve que c’est ce qui manquait aux derniers épisodes. Quant au design, les persos sont de nouveau tout mignons pendant l’exploration. Le côté "chibi" ce n’est que pendant les cinématiques d’histoire. Sinon en combat, sans parler des pokémon (à maturité visuellement parlant), les personnages humains sont beaux et grands, parmi les plus beaux design faits jusqu’à présent ! Donc au final j’étais super content de le faire !

The Witcher 3 : j’ai craqué sur Switch suite à une promo. En mode télé c’est IMMONDE (même en ayant fait quelques réglages). Ce sera donc en mode portable (c’est fort joli pour le coup), de temps en temps. J’ai dépassé ce que j’avais précédemment joué sur d’autres versions.

Sonic Forces : je viens de le prendre en promo. Mon dieu que c’est mauvais. Enfin bon.

Disney Classic Games : le DLC (ou nouvelle version boite) ajoute à cette compilation de jeux Aladdin et Le Roi Lion : Aladdin sur Super Nintendo (ouh yeah) et les jeux Le Livre de le Jungle (bof bof). M’en fous j’ai Aladdin SNES sur Switch !

Et puisqu’on parle d’oldies, autant citer le Nintendo Switch Online, qui a proposé cette année des chaînes Nintendo 64 et Megadrive. Sur la première j’ai replongé dans mes titres fétiches mais surtout entrepris Paper Mario.

Sur la deuxième j’ai enfin pu terminer des titres comme Musha Aleste, Contra : Hard Cops ou encore Strider !

Pour rester dans la Megadrive, petite satisfaction personnelle : j’ai enfin terminé Phantasy Star IV ! ! Commencé il y a plusieurs années, j’ai enfin bouclé cette belle aventure, et la saga par la même occasion !

Pour terminer, mes petits classements !

Mes GOTY :
1) Metroid Dread
2) Bowser’s Fury
3) Story of Seasons

Mes plaisirs coupables :
1) Miitopia
2) Pokémon Diamant Étincelant
3) Balan Wonderworld

Mes jeux les plus joués :
1) Miitopia
2) Kingdom New Lands (2019)
3) Story of Seasons

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.