RYoGAmeOver

gameover > Émissions > Les jeux Virgin Interactive sur Megadrive

Les jeux Virgin Interactive sur Megadrive

, par RYoGA

L’éditeur Virgin Interactive a connu une grande époque dans les années 90 en alignant plusieurs jeux de plateformes réussis. Je parerai surtout de ceux que j’ai connus à l’époque de leurs sorties.

Commençons avec Mick & Mack Global Gladiators, un jeu de plateformes qui a aujourd’hui bien vieilli mais dont la réalisation technique impressionnait lors de sa sortie en mars 1993. Il était dirigé par le jeune David Perry, qui sera aux commandes des jeux suivants ! Son brio : savoir faire des jeux de commande très rapidement !

Son jeu suivant arrive en effet dès juillet 1993 ! Cool Spot est à la fois un jeu de plateformes à la réalisation brillante à l’époque, avec des graphismes, des animation et des musiques au top, mais aussi une pub détournée pour une grande marque de soda d’alors. C’est un carton plein.

Le titre suivant sera celui de son triomphe : Aladdin ! Réalisé en un temps record avec le soutien des artistes de chez Disney pour pouvoir accompagner la sortie du film en salles, Aladdin fait grande sensation. Je vous invite à aller revoir la vidéo d’Aladdin Megadrive dans mes archives. Edit : Ou de découvrir la nouvelle !

C’est en juillet 1994 que sort le Livre de la Jungle. Le projet était à l’origine développé avant Aladdin, mais la priorité du dernier film Disney avait mis cette adaptation de côté. Une fois la folie Aladdin passée, David Perry peut retourner à son jeu, mais visiblement l’humeur n’y est plus.

Le succès lui est peut-être monté à la tête, quoi qu’il en soit il ne termine pas le projet lui-même. Le voilà ailleurs, à fonder sa propre société, Shiny Entertainment pour préparer son prochain jeu : Earthworm Jim. Mais ça, c’est une autre histoire.

Les équipes sont un peu chamboulées mais parviennent néanmoins à sortir un jeu Le Roi Lion à la fin de l’année 1994. Et c’est un exploit visiblement ! J’avais adoré le jeu à l’époque. Force est de constater qu’il a un peu vieilli, ne serait-ce que la difficulté passé les premiers niveaux !

Virgin Interactive publiera les deux Earthworm Jim de David Perry. Mais perdra la licence Disney suivante, Pocahontas (qui échoue chez Funcom, une société de production norvégienne).

Le studio est racheté par Titus Interactive en 1998, renommé Avalon Interactive en 2003, puis Titus fait faillite en 2004. Avalon Interactive reste simple éditeur.

Lire également : Les jeux Disney sur Megadrive

1 commentaire

  • #
    10 août  02:00

    Voilà qui a composé une partie de ma logithèque d’époque.

    Global Gladiator, trouvé à trois fois rien dans un carrefour (79 francs !) , j’étais en feu au moment de l’achat. Supersonic en avait fait une critique élogieuse et faut le dire, ça avait de la gueule visuellement. Au final, je me suis bien amusé avec , j’ai beaucoup aimé les musiques, mais que les niveaux étaient longs et le gameplay répétitif ! J’en suis venu à bout une fois de manière réglo. Ensuite, c’était viva le cheat code.

    Cool Spote, c’est un cadeau d’un copain , une cartouche offerte alors que j’étais un brin malade à l’époque et que les rumeurs du quartier avaient amplifiée bien au delà de la vérité :D . Du coup, bien que les critiques demeurent les mêmes que pour Global Gladiator , il a une place assez spécial dans mon petit cœur. Et puis un jeu qui a obtenu un frisbee officiel dans Supersonic, ça vous pose un standard !

    Aladdin, tu me connais assez pour savoir ce que j’en pense, le jeu qui a accompagné l’arrivée surprise de la MD chez moi, un joli Noel 1993. Culte au point d’être inscrit dans mon ADN.

    Le Roi Lion...c’est compliqué. J’adore l’ambiance des premiers niveaux, j’adule le cimetière des éléphants, mais passé ces stages, le jeu s’effondre chez moi . Terminé une seule fois au prix de mille souffrances , j’ai un peu de ma a y revenir depuis. Mention spéciale à la version SNES que je trouve limite injouable ^^" (SEGAAAAAAAAAAAA !)

    Pour les autres..Jungle Book que je n’ai jamais eu le cœur de feuilleter et Pocahontas que je ne connais pas (j’étais un vieux rebelle de 15 ans à sa sortie) , je ne dirais rien de plus :)