Journal de bord

journal / Lamas !

Lamas !

15 juillet 2013, par domitille, Sur Lípez, Bolivia

Les lamas sont à l’Altiplano ce que les vaches sont à la Normandie : ils sont PARTOUT. Normal puisque 70 % des lamas du monde entier vivent en Bolivie.

Ils se promènent en troupeau et passent leur journée à brouter l’herbe des étendues boliviennes.


Quel bonheur d’approcher cet animal chéri de si près !

On voit quasiment toujours des lamas avec des pompons dans les oreilles. Ils ne font pas ça pour le style mais ce sont leurs propriétaires qui leur accrochent ces bouts de laine colorée pour montrer qu’ils leurs appartiennent (vive le lama libre !).

D’ailleurs les lamas ne sont pas les seuls à avoir ces jolis pompons accrochés aux oreilles. En Bolivie les moutons, les ânes et même des chats en ont !

Ça fait donc bien longtemps que le lama a été domestiqué par l’homme en Amérique du Sud. Il est élevé pour sa laine toute douce et aussi pour sa viande. Oui, le lama se mange. Oui, c’est triste. Mais c’est bon quand même.

Le lama sert aussi de mule. Sa charge maximale étant d’une vingtaine de kilos, il ne peut être monté. Dommage.

A certains endroits ont été fabriqués par l’homme des enclos à lamas en pierre. C’est un muret circulaire avec une ouverture dans lequel vont s’entasser des troupeaux de lamas en fin de journée afin de se tenir bien chaud pendant la nuit.

Enclos de lamas
Enclos de lamas
Tas de lamas dans son enclos
Tas de lamas dans son enclos

L’info scato du jour :

Le lama a pour habitude de faire ses crottes à un seul endroit. C’est pour cela que l’on voit dans les prairies à intervalles réguliers des taches noires d’environ 2m de diamètre qui sont en fait des tas de crottes.

Tas d’excréments de lamas
Tas d’excréments de lamas

Elles ressemblent à des crottes de lapins toutes rondes et font un excellent engrais (et aussi un combustible). D’ailleurs les lamas au cours de leur journée éparpillent les crottes en bordure des tas pour croquer les petites pousses très nutritives qui ont poussé en dessous grâce à tout cet engrais naturel.

Ces tas sont aussi un signe d’identification du territoire du troupeau de lamas. Pratique.

Sinon pour info le lama crache seulement pour sa défense (très rarement sur l’homme, plus souvent sur ses congénères). Ce crachat est constitué de régurgitations gastriques visqueuses (miam).

Lama fâché
Lama fâché

Après toutes ces histoires peu ragoutantes je vous propose de vous attendrir sur ces photos de bébés lamas super super mignons.


Et en bonus voici une photo d’un vrai lamasticot !

C’est tout pour aujourd’hui !


Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2013 à 16:31, par Gautier En réponse à : Lamas !

    Quel beau voyage !
    J’en suis presque jaloux !
    J’espere que tous va bien !? En tout cas ca a l’aire !
    @Bientot j’espere !

  • Le 15 juillet 2013 à 19:57, par Sixtine En réponse à : Lamas !

    Trop trop bien, j’adore les lamas surtout la partie crotte et vomis....
    j’espère que tu as adopté un bb lama pour victor :)
    bisous profitez bien de tout ça et continuez à nous raconter j’adore !

  • Le 15 juillet 2013 à 23:17, par mamadeldulce En réponse à : Lamas !

    je viens de faire un rattrapage de tout votre voyage en Bolivie ! j’adoooore, et spécialement le chapitre "lamas", on pourrait passer sa vie à tout apprendre de ces charmants animaux... je vais mettre des bouts de laine dans les oreilles de Sagace et Derby ! et ces paysages de rêve, on dirait .. un rêve... d’ailleurs je vais me coucher pour parcourir la Bolivie sur le dos d’un lama, car dans mes rêves je ne pèse que 15 kilos !

  • Le 1er août 2013 à 13:55, par Evita En réponse à : Lamas !

    Ahah mais moi aussi j’en apprends des belles. Je ne connaissais pas l’explication des cercles noires. Je pensais que c’était des extraterrestres qui étaient venus enlever les lamas afin d’en faire des Dieux-animaux dans leur planéte lointaine mais que les lamas s’étaient trop bien défendus en leur crachant leur vomi-venin á la figure et qu’il ne restait de cette mésaventure intergalactique que la trace noire des soucoupes volantes sur le sable bolivien. La vérité... c’est pas ca ? Mouai en fait c’est juste une question de merde...