Journal de bord

journal / Fashion victim ou victime du froid ?

Fashion victim ou victime du froid ?

5 juillet 2013, par domitille, Tupiza, Bolivia

A Tupiza, en nous promenant dans la ville, nous sommes tombés sur une petite boutique remplie de gants, de chapeaux, d’écharpes, de foulards, de pulls... Tout ça bien sûr en laine de lama ou d’alpaga et à des prix dérisoires. Ô joie !

On a fouillé un bon moment dans cet amas (pas ce lama) géant de laine afin de s’équiper contre le froid des nuits Boliviennes. On est ressortis de là les bras chargés de vêtements et d’accessoires plus beaux et plus boliviens les uns que les autres !

Avec Eva on se voyait déjà s’entasser tous nos vêtements sur le dos, faire la moue et être stylées comme les mannequins de Vogue...

Bon, pour les mannequins de Vogue, on repassera.


Mais on a chaud c’est l’essentiel !


Vos commentaires