RYoGAmeOver

gameover > Tests > Rétro : The Legend of Mystical Ninja (SNIN)

Rétro : The Legend of Mystical Ninja (SNIN)

mardi 4 février 2014, par RYoGA

Pas aussi connu que les autres productions de Konami à l’époque, The Legend of Mystical Ninja, qui était déjà sorti sur la Console Virtuelle de la Wii, revient sur Wii U ! Il n’y a à présent plus aucune raison de rater cet excellent jeu de plateformes !

Test publié sur Puissance-Nintendo

Goemon est une série de jeux à succès de Konami puisqu’on en dénombre plusieurs dizaines, de la NES à Nintendo DS, en passant par toutes les consoles. On y dirige le ninja Goemon et ses acolytes. Dans cette première version Super Nintendo, il est possible de jouer à deux, en incarnant les deux héros, Goemon (Kid Ying dans la traduction anglaise du jeu) et Ebisumaru (Dr Yang).

Mi-plate-forme, mi-RPG

Dans un monde médiéval folklorique japonais délirant, nos deux zouaves vont de mission en mission, selon les aléas de leurs rencontres. Chaque monde se compose de deux phases : une première d’exploration à la manière d’un RPG et une seconde dans la veine des jeux de plateformes 2D classique. Dans un premier temps on frappe un maximum d’ennemis pour se faire de l’argent à même de nous permettre d’acheter des items dans les différentes boutiques.

Restaurants, clubs d’entrainement, marchands, centres de mini-jeux ou agences de voyage (qui permettent de sauvegarder au moyen de longs et fastidieux mots de passe qui n’ont aujourd’hui plus raison d’être avec la fonction de sauvegarde de la Console Virtuelle Wii U), il y a de quoi faire dans les villages. Quizz, jeu de taupes, labyrinthes, jeu de peintures, courses hippiques... Il y a même une échoppe dans laquelle on peut jouer au premier niveau de Gradius, le célèbre shoot’em up de Konami !

La deuxième partie du jeu est un jeu de plateformes classique avec un boss impressionnant à la fin. Pour y accéder, il vous sera souvent demandé de vous procurer un objet dans le village, la plupart du temps à l’achat à un prix élevé dans une boutique, d’où la nécessité de récolter de l’argent sur les ennemis. Une sorte de "leveling" qui demande quelques minutes. Le jeu étant limité en temps, il faut éviter de trop s’éterniser sous peine de manquer de temps dans la seconde partie.

De l’école de la SNES

Les neuf niveaux reprennent le même schéma et proposent une difficulté progressive. Le level design se renouvelle sans cesse et révèle de nombreuses surprises. Parmi les moments forts, un niveau dont les murs effectuent des rotations lorsqu’on appuie sur un interrupteur. On pense immédiatement à la séquence du même genre de Super Castlevania 4.

Au même titre que les meilleurs titres de l’époque, les effets spéciaux de The Legend of Mystical Ninja servent toujours le gameplay. Les effets de transparence sur les décors et les ennemis sont nombreux. Les environnements sont très colorés. Du Konami dans toute sa splendeur.

Il est possible de jouer à deux en même temps. Les deux joueurs peuvent monter l’un sur l’autre : un gère les déplacements et l’autre les coups. Un exemple de situations qui ne peuvent que créer de la bonne humeur, dans un jeu qui ne manque pas de piquant et de situations incongrues.

Nous vous proposons de découvrir le tout premier niveau du jeu au moyen de cette vidéo :


The Legend of Mystical Ninja fait partie des incontournables du jeu de plateforme de la Super Nintendo. Joyeux, délirant, entraînant, il propose un challenge intéressant que tous les amoureux du genre se doivent de découvrir.