RYoGAmeOver

gameover > Tests > Preview : Smash Bros 3DS

Preview : Smash Bros 3DS

samedi 13 septembre 2014, par RYoGA

Smash Bros 3DS sort dans moins d’un mois. Nous avons pu l’essayer avec tous les personnages du roster et son contenu intégral. Voyons cela ensemble !


Preview publiée sur preview de Smash Bros 3DS sur Puissance-Nintendo !

Des menus à gogo !

La découverte des menus permet d’apprécier le riche contenu du jeu. Le mode online n’était pas disponible lors de notre session d’essai, de même pour le mode "Wii U". Oui, la grosse surprise que Nintendo avait gardée sous le coude est une compatibilité avec la future version de salon ! Il sera possible d’utiliser une 3DS comme manette pour la version Wii U, mais aussi d’échanger des Mii customisés entre les deux versions !

Le mode SMASH est le mode de base qui permet de jouer en solo ou en multi. Choisissez un personnage, un stage, et c’est parti pour des combats acharnés !

Le mode CHALLENGE (Défis) est un puzzle (proche de celui de la Chaine Mii de la 3DS) dont les morceaux se débloquent en réalisant des missions ou des actions dans le jeu, comme faire un Final Smash avec un personnage particulier, etc.

Le SMASH RUN (Aventure Smash) a déjà été présenté. Il s’agit d’un mode aventure où l’on se balade dans des couloirs générés aléatoirement et dans lesquels se trouve des ennemis issus de tous les jeux Nintendo. Vous devez les détruire afin de récolter des bonus à même de booster vos stats lors d’un combat ou d’une mission qui suit juste après. Des pouvoirs spéciaux limités vous permettent d’affronter les ennemis plus rapidement.

Le mode GAME & MORE (EXTRAS) est de loin le plus intéressant. Voici ce qu’il contient :

- Le mode solo des Extras propose :

* le mode classic est l’équivalent du mode histoire. Votre personnage court sur une piste et prend des embranchements qui l’aiguilleront vers des combats ou des missions. Il faut choisir l’intersection à la dernière seconde selon les affinités. Il est possible de régler la difficulté avec des points, comme cela avait été fait avec Kid Icarus Uprising.

* le mode all star vous amène à affronter tous les personnages les uns après les autres, par groupes et en fonction de leur date de création historique (Pac-Man, qui est de 1980, puis Mario 1981, etc).

* le mode stadium comprend les épreuves annexes comme l’affrontement de multiples adversaires (les hommes en fil de fer sont remplacés par des Mii), les cibles et le home-run (qui ressemble ici plus que jamais à Angry Birds puisque le sac de sable va détruire des structures).

- Le coffre, avec la galerie des trophées (en listes, sur des plateaux, dans un magasin qui utilise les pièces du jeu mais aussi celles de la 3DS, ou enfin lors du mode Trophy Rush), l’album des photos prises (L+R pendant le jeu en pause), le replay et la gestion des vidéos, le sound test (avec des musiques que l’on peut ajouter en favoris), les records (stats du jeu, des persos et les succès débloqués), et les "Smashtuces" sont des résumés des astuces de jeu.

Revenons sur le magasin des trophées qui propose six trophées à acheter au maximum à la fois. La limite doit être journalière mais cela est à confirmer. Le Mode Trophy Rush est un mini-jeu qui permet de gagner des trophées en les ramassant sur le terrain de jeu. Ce dernier est étroit et des blocs de pierre tombent du ciel. Il faut les détruire pour trouver les bonus mais surtout pour éviter de se faire ensevelir ! Sorte de Tetris combiné au Bonus Stage de Street Fighter II (où l’ont détruisait des voitures ou des caisses), il est possible d’acheter son temps de jeu avec les pièces Smash Bros. Un maximum de 2 minutes 30 secondes (soit 900 g) est autorisé. Du temps vous est enlevé si vous tombez ou si vous vous laissez submerger. Parmi les bonus on trouve aussi des chapeaux ou des costumes pour votre Mii !

- Le mode personnalisation (custom) permet la création et la customisation des Mii. Il est possible de créer ou d’utiliser un Mii existant. Vous pourrez gérer quatre aspects supplémentaires : son équipement (des badges qui changent ses statistiques), ses coups spéciaux (parmi les standards, ceux de côté, du haut et du bas), ses chapeaux et ses costumes.

Le gameplay

Très réussi techniquement, Smash Bros 3DS parvient à rendre l’action parfaitement claire grâce à des décors qui ne sont pas surchargés et des numéros au-dessus des personnages. C’est peut-être un peu juste sur 3DS et 2DS (on compte sur vos yeux de lynx !) quand on s’éloigne mais sur 3DS XL c’est parfait. D’autant que les décors de cette version portable ne sont pas trop grands.

Le souci qui pourra gêner certains reste toujours la prise en main. Les consoles portables ne sont pas les meilleurs supports pour des jeux de combat. Et sur 3DS XL, entre le stick plat et les petits boutons qui glissent, il y a de quoi être déstabilisé. Le gameplay reste toutefois excellent, avec la possibilité de saisir des objets en vol ou en pleine course, deux boutons pour sauter si jamais orienter le stick vers le haut ne vous convenait pas. Le jeu perd son style nerveux, adieu les "smash placé au millimètre", pour un gameplay plus confortable et convivial.

Il reste que les nouveaux personnages ont tous quelque chose à apporter. Shulk (Xenoblade), en étant plus léger, propose une alternative intéressante aux épéistes de la branche Fire Emblem. Les coups spéciaux de l’épée Monado sont encore à tester mais sa version "Punch" fait très mal, équivalente à un Smash bien placé. Little Mac (Punch Out !) est vif et rapide et possède un punch dévastateur.

Pac-Man est très équilibré et combine puissance, esquive et attaques fortes. L’entraîneuse Wii Fit est insaisissable, à l’instar de Mr Game & Watch. Le Villageois (Animal Crossing) est notre chouchou, entre ses attaques hilarantes et puissantes (la roquette en tête) et son esquive avec des ballons (Baloon Fight) bien pratique. Il ne faut pas oublier Amphinobi (Pokémon X & Y), qui est un véritable tueur (sur une base de Fox/Sheik).

Megaman reste la déception du roster, car très rigide, mais s’avère finalement très facile à manier pour des joueurs en bas âge. Harmonie, Palutena (Kid Icarus), Daraen (Fire Emblem) Dracaufeu et quelques autres seront à tester plus en profondeur. Les Mii et leurs trois formes s’avèrent satisfaisant, d’autant que l’on peut les customiser.

Le multi-joueur

Nous avons pu effectuer une série de combats jusqu’à quatre joueurs en lode local. La recherche et la validation des joueurs est très rapide et pratique. Puisque l’on ne voit plus, comme sur une console de salon, le curseur de votre ami entre train de faire son choix (accompagné de ses états d’âme que vous cherchiez à influencer par tous les moyens, avouez), vous découvrez le choix de votre adversaire une fois validé.

Le jeu à quatre en local a révélé quelques ralentissements intempestifs. À confirmer si ils n’étaient pas la faute des pré-versions testées.

Conclusion

Débordant de contenus et de choses à débloquer, Smash Bros passionnera les chercheurs de trésors. La version portable de Smash Bros ne sera sans doute pas la version la plus ergonomique mais reste quand même un bel exploit. Nous vous conseillons de la tester pour savoir si la prise en main vous convient. Et cela tombe bien, des démos s’apprêtent à débarquer sur l’eShop très bientôt (ou est déjà là pour les plus chanceux) ! Donnez-nous vos avis !