RYoGAmeOver

gameover > Tests > Preview : Mario Kart 8 DLC 2

Preview : Mario Kart 8 DLC 2

jeudi 16 avril 2015, par RYoGA

Nintendo continue sur sa lancée de DLC payants pour la Wii U avec Mario Kart 8. Faut-il être fan d’Animal Crossing pour l’apprécier ? Nous avons eu le plaisir de pouvoir découvrir ces nouveautés en avant-première chez Nintendo, alors nous nous empressons de partager ces premières impressions avec vous !


Preview publiée sur Puissance-Nintendo !

Trois nouveaux personnages

Le villageois, et son pendant féminin, la villageoise — toute de rose vêtue — sont des personnages plutôt standards. Ils conviendront à ceux qui veulent jouer sans avoir à se casser la tête. Leurs animations sont particulièrement charmantes quand ils sautent sur des tremplins. Un kart baptisé «  Autorhino  », allié à des roues «  Feuilles  » et un deltaplane «  Ailes de papier  », complète l’équipement aux couleurs de Animal Crossing.

Marie, l’adjointe du Maire de Animal Crossing : New Leaf, est un personnage plutôt léger. Elle est vraiment mignonne sur son petit scooter qui lui permet de prendre les virages courts.

Quant à Bowser Squelette c’est un sacré poids lourd ! Sur Malécycle, sa bécane tout en os on a l’impression de chevaucher un quad et de pouvoir tout écraser sur son passage. Dans les faits il faut plutôt se démener pour le garder sur la route et avancer ! L’imposant Magikart vient compléter la liste des nouveaux véhicules.

Évidemment chaque personnage peut utiliser tous les véhicules déjà disponibles et changer ses caractéristiques.
Deux nouvelles coupes, huit nouvelles courses
Comme le premier DLC, celui-ci rajoute huit nouvelles courses  : quatre courses rétro remises au goût du jour et quatre nouvelles.

La coupe Crossing propose le retour du Parc Baby, course issue de Mario Kart : Double Dash sur GameCube. Une arène en une seule petite boucle qui donne vie à des parties de massacre. Le Pays Fromage, issu d’une course GBA, offre un vallonnement particulièrement riche, avec des montées rarement vues dans un Mario Kart. On y trouve des tremplins en forme de gruyère. Mais pas de trous. Dommage.

Le Passage Feuillage est une nouvelle course assez impressionnante graphiquement et composée de nombreuses chutes. La course Animal Crossing ravira les fans. Quatre versions différentes sont disponibles, une par saison. Le temps s’écoule au fur et à mesure de la course, offrant un superbe coucher de soleil. C’est une course vraiment agréable à parcourir grâce à son ambiance enjouée.

Nous vous en avons capturé une course en 150 cc :


La coupe Clochette voit le retour de la version 3DS de Koopapolis, d’où le personnage de Bowser Squelette. C’était un des meilleurs circuits de la version 3DS et on apprécie de pouvoir l’arpenter en HD. C’est une des courses qui permet d’aller le plus vite, que cela soit dit !

La Route Ruban, qui se déroule sur un plateau de jouets, est particulièrement jolie. Elle n’a plus grand chose à voir avec la course originale sur GBA. Ici les personnages sur les bas-côtés sont nombreux et l’ambiance est à la fête. Mais rien sur le terrain qui surprenne particulièrement.

Un de nos coups de coeurs est incontestablement la course Métro Turbo, avec ses nombreux embranchements en hauteur. Elle offre même la possibilité de sauter sur les rames de métro  !

Enfin, Big Blue, issue de l’univers F-Zero, est l’une des courses les plus intéressantes avec ses grandes pistes et ses toboggans d’eau. L’ambiance est encore plus réussie que dans la précédente course F-Zero du premier pack de DLC.

Voici donc huit nouvelles courses très réussies graphiquement aux tracés plutôt sympathiques. Elles ne réservent pas de grosses surprises mais sont très agréables à parcourir.

Le 200cc en mains !

Le 200cc est disponible dans tous les modes, des Grand Prix au versus, en passant par le multi.

La vitesse de défilement et la puissance des bolides sont augmentées. Cela surprend vraiment, alors qu’au détour d’un tournant on est projeté à toute vitesse vers l’avant. Dans les faits, il faut intégralement réapprendre à jouer. Au revoir les réflexes, bonjour l’adrénaline !

Les tremplins nous projettent bien plus loin. Il faut gérer la zone d’atterrissage, qui n’a plus rien à voir avec les anciennes. En plein air, notre deltaplane nous entraîne beaucoup plus loin. Selon les endroits on choisira d’aller le plus loin possible ou de plonger au sol pour éviter des atterrissages malencontreux. La descente givrée avec ses propulseurs en fin de course en est le parfait exemple.

Avec la surprise, on se prend vraiment beaucoup de murs… ou de trous dans les virages où il n’y a pas de bordures. Certains circuits profitent vraiment de cette accélération pour nous permettre toutes les audaces. D’autres, avec beaucoup de virages, deviennent plus problématiques. Il va falloir freiner ou au moins lâcher l’accélérateur. Gare aux champignons dorés, qui deviennent vite le nouvel objet maudit !

Cette mise à jour gratuite est vraiment bienvenue et nous offre des sensations fortes et une bonne dose d’adrénaline !

Conclusion

Le mode 200cc nous fait vraiment redécouvrir le jeu. Le DLC Animal Crossing propose de nouveaux personnages attachants et des courses esthétiquement superbes. Elles sont agréables à parcourir mais ne révolutionnent rien. De quoi alimenter les débats sur les meilleures courses de la série Mario Kart !