RYoGAmeOver

gameover > Tests > Preview : Luigi’s Mansion 3 (Switch)

Preview : Luigi’s Mansion 3 (Switch)

, par RYoGA

Luigi’s Mansion 3 m’avait déjà fait forte impression lors de sa présentation détaillée à l’E3. La phase de gameplay à laquelle j’ai été convié lors de l’événement parisien Post E3 a fini de me convaincre sur la qualité de ce hit en puissance !

Preview publiée sur Puissance-Nintendo

L’hôtel du Repos Éternel !

Mario et ses amis sont invités à séjourner dans un hôtel luxueux par un mystérieux mécène. Luigi est de la partie, mais alors qu’il traîne un peu à l’arrière du bus qui les a conduit jusque là, il assiste impuissant à l’enlèvement de la petite troupe devant les portes de l’édifice. Le fameux mécène s’avère être le roi Boo en personne !

Qu’à cela ne tienne, Luigi part à la poursuite des ravisseurs pour récupérer ses amis. Pour l’aider dans cette tâche, il est assisté du professeur K. Tastroff qui met à sa disposition un nouvel aspirateur de fantôme, l’Ectoblast GL-U, ainsi qu’un double de lui-même en slime, le fameux Gluigi !

Nous avons pu essayer une partie organisée spécialement pour cette version de démonstration, qui entraînait Luigi dans des caves débouchant sur une arène où l’on pouvait affronter un boss chevalier.

Aspirateur en mains

Ce fut l’occasion de mettre les mains sur Luigi et de découvrir le gameplay de cet épisode. Il reprend à la fois les mécanismes bien connus, à savoir l’aspirateur qui peut à la fois aspirer (ZR) des objets ou des fantômes ou refouler de l’air (ZL).

La lampe "Spectroflash" permet d’éblouir les fantômes pour les étourdir et pouvoir les aspirer (touches A ou R), et peut être concentrée pour plus d’effet. Certains petits ennemis comme des souris peuvent être détruits simplement avec la lampe chargée.

Le "Reveloscope" apparu dans Luigi’s Mansion 2 fait son retour (il faut maintenir le bouton X) et permet de dévoiler des éléments cachés dans le décor, à l’image d’une porte en pierre invisible à l’œil nu. Nous avons d’ailleurs eu une petite note d’astuce pour nous indiquer qu’il fallait l’utiliser dans la pièce où nous étions.

Nouveaux mouvements

De nouveaux mouvements ont été intégrés à cet épisode. Le premier d’entre eux est une jauge qui apparait lorsque l’on aspire un fantôme : remplie, on peut ensuite avec "A" envoyer valser violemment un ennemi au sol dans n’importe quelle direction. Cela a pour effet de faire tomber drastiquement les points de vie des fantômes, mais aussi de faire des dommages collatéraux aux ennemis alentours.

Il y a ensuite la "bourrasque", une attaque qui permet à Luigi de se sortir de situations inconfortables lorsque par exemple il est submergé d’ennemis. Pour la déclencher, il faut appuyer sur les deux gâchettes ZL et ZR.

Le lance-ventouse est tout nouveau. Il consiste à envoyer une ventouse, sur un décor, un ennemi et ensuite à l’utiliser à son avantage. On l’envoie avec Y ou L, et il faut avouer que ce n’est pas évident de viser lorsque l’on est en mouvement : un petit curseur bleu assez fin ne nous permet pas de bien visualiser le point d’impact, qui change notamment dès que la cible est en mouvement. Hormis ce petit désagrément qui demande très certainement un peu de pratique, la ventouse peut surtout être aspirée pour ôter un bouclier à un ennemi ou détruite la surface d’un tonneau par exemple.

Enfin, il y a le fameux Gluigi, un ectoplasme vert qui peut remplacer Luigi quelques instants. Pour l’invoquer, il faut appuyer sur le stick droit une fois, puis appuyer encore une fois pour switcher entre les deux personnages. Pour faire partir Gluigi, il faut enfin appuyer deux fois rapidement sur le même stick. L’avantage de Gluigi : il passe par exemple au travers de pics au sol sans prendre de dommages. On imagine que de nombreux puzzles et mécanismes vont fonctionner comme ça dans le jeu. Quand Gluigi est contrôlé, Luigi reste sur place, immobile, sonné, et à la merci des ennemis. Attention donc à ne pas le laisser n’importe où !

Gluigi pourra être contrôlé par un deuxième joueur, mais nous n’avons pas pu essayer cette façon de jouer.

Ce niveau était donc un terrain de jeu pour expérimenter tout cela. Le long de salles aux pierre anciennes, Luigi évolue dans des couloirs, utilise un ascenseur qu’il doit activer en aspirant dans un premier temps les hélices d’une roue puis en demandant à Gluigi de souffler pour le faire descendre. Plus loin il révèle une porte secrète avec le Reveloscope. Derrière se trouve une cave dont il faut exploser les tonneaux avec des ventouses pour y trouver la clé vers la porte suivante. Dans la même pièce, un trou dans une cloison de bois permet de voir derrière en vue subjective qu’il y a une échelle qui mène vers une épée spectrale, un des collectibles du jeu très vraisemblablement. Enfin, le combat de boss dans une arène nous fait affronter un chevalier qui se protège derrière son bouclier. Il faut attendre le bon moment pour lui ventouser sa protection et pouvoir ainsi l’aspirer et le vaincre.

Pour rappel, ce Luigi’s Mansion 3 nous fait explorer des niveaux à thématiques très variées. Chacun de ces niveaux se logent dans les différents étages de l’hôtel, que l’on explorera à priori les uns après les autres, avec, - on s’en doute - quelques surprises. Chaque étage de ce satané hôtel sont en tout cas remplis de dédales sur plusieurs niveaux, ce qui promet plein de surprises.

Ce niveau de démonstration m’a totalement séduit : en jeu Luigi est superbement animé et réactif à tout ce qui l’entoure, tout comme les environnements remplis d’éléments avec lesquels on peut interagir et s’amuser. Le gameplay déjà efficace est à la fois optimisé et agrémenté de nouveaux mouvements et pouvoirs forts prometteurs. Luigi’s Mansion 3 est donc très bien parti pour devenir le jeu d’exploration et de puzzle de qualité comme Nintendo sait si bien les faire dans ses meilleurs moments.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.