RYoGAmeOver

gameover > Tests > Preview : Kirby Star Allies (Switch)

Preview : Kirby Star Allies (Switch)

, par RYoGA

Après deux épisodes de qualité sur 3DS, il était temps que Kirby revienne dans un jeu de plateformes classique sur console de salon (oui désolé Kirby Wii U, tu étais sympathique mais fatiguant à force de nous faire tracer des traits Arc-en-ciel sur le Gamepad) ! Et quoi de mieux que la Nintendo Switch pour nous offrir un digne successeur de la saga, à la fois en HD et transportable !

Preview publiée sur Puissance-Nintendo

J’ai eu la chance de pouvoir tester Kirby Star Allies chez Nintendo pour me faire une première idée du titre. La version de démonstration que j’ai pu essayer n’était pas la version définitive du jeu qui sort le 16 mars prochain. En effet, certains éléments du jeu ont été remaniés spécialement pour cette version de présentation, comme le level-design, le placement des ennemis ou des objets, les fonctionnalités amiibo, les messages d’aide et de tutoriel. La version que j’ai essayée était en anglais. Le jeu sera traduit en français lors de sa sortie.

Une équipe de choc

Le jeu propose tous les mouvements habituels de Kirby à même d’aspirer ses ennemis pour prendre leurs pouvoirs, voleter en se gonflant d’air, glisser au sol et tant d’autres.

Cet épisode apporte un nouveau gameplay spécifique : Kirby peut désormais recruter en temps réel certains ennemis pour rejoindre ses rangs. Pour cela, vous devrez créer (bouton "X") puis envoyer un gros coeur sur la cible, un peu comme les oeufs d’un Yoshi’s Island avec ici une courbe un peu plus ondulée.

Le nouvel ami rejoint l’équipe et vous suit comme votre ombre, tout en prenant des initiatives si le niveau nécessite ses pouvoirs spéciaux. Il attaque les ennemis qui se dressent sur le chemin et se manifeste automatiquement si vous avez besoin de lui pour ouvrir un mécanisme. Cet acolyte sert également de réserve de pouvoir puisque Kirby peut même l’aspirer pour en bénéficier.

Vous pouvez ainsi recruter jusqu’à trois personnages en plus du vôtre. Si dans cette équipe l’un des alliés ne vous convenait plus, vous pouvez annuler cette amitié à tout moment en maintenant le bouton "Y" pour le libérer. Ou tout simplement le remplacer par une autre cible choisie avec un gros coeur.

Mais ce n’est pas tout ! En levant le stick vers le haut, vous pouvez demander à Kirby d’invoquer ses camarades pour partager leurs pouvoirs avec les autres, conférant ainsi deux habilités au lieux d’une. Par exemple, un allié de feu peut enflammer l’épée de Kirby Link. Un allié de glace transforme un monstre de pierre en... palet de curling ! Les associations sont souvent amusantes, toujours utiles, et permettent de débloquer des parties cachées des niveaux où l’on trouve les bonus et autres collectibles.

Jouable seul et jusqu’à quatre, un autre joueur peut rejoindre à n’importe quel moment la partie pour prendre le premier personnage disponible dans la liste. Comme dans New Super Mario Bros Wii/U ou même Kirby’s Adventure sur Wii, les joueurs à la traîne sont systématiquement ramenés auprès du leader s’ils viennent à s’égarer. Un seul Joy-Con suffit pour participer, mais vous pouvez également en prendre deux, en mains libres ou avec Grip, ou encore un contrôleur pro.

Dreamland en péril

Le monde de Dreamland est une nouvelle fois menacé, mais nous n’en saurons pas plus pour l’instant. Si vous avez vu le Nintendo Direct Mini de janvier, vous avez pu y voir quelques images des autres mondes, pouvoirs et ennemis du jeu.

J’ai pu parcourir trois types de mondes : la prairie de Dreamland et son indécrottable arbre de fin de niveau, une galerie souterraine et un niveau balnéaire qui se concluait avec un boss bien connu lui aussi. Si les environnements sont classiques, ils sont toujours autant agréable à l’oeil, plein de surprises et se parcourent avec plaisir.

La prise en main demande un temps d’apprentissage car il y a clairement beaucoup plus de boutons et de possibilités qu’auparavant, et l’on a tendance à se mélanger les pinceaux lors des premières parties.

J’ai également essayé le jeu en mode portable : l’image est parfaite et on peut d’ores et déjà parier sur un remplacement de la gamme 3DS par la Switch d’ici peu, tant on n’a plus envie de retourner en arrière !

Je vous propose de découvrir ces quelques environnements avec cette preview vidéo réalisée par mes soins.

La prise en main sur ces quelques niveaux s’est avérée tout à fait satisfaisante. Ici point de révolution à la Zelda ou Mario, la série Kirby propose un level-design à la fois simple et malicieux, avec en ligne de mire accessibilité et joie de vivre. Le trailer du Nintendo Direct Mini était également prometteur sur d’autres séquences de jeu. Rendez-vous pour le test pour en savoir plus !

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.