RYoGAmeOver

gameover > Musiques > Mes musiques préférées chez SEGA

Mes musiques préférées chez SEGA

jeudi 20 mai 2010, par RYoGA

Voici un petit article illustré de vidéos pour vous présenter les musiques qui m’ont marqué chez SEGA, de la Master System à la Dreamcast.

Mon tout premier jeu ne pouvait pas ne pas commencer cette rubrique des musiques préférées de chez SEGA : Alex Kidd in Miracle World !

Bubble Bobble (disponible sur toutes les consoles) sorti en 1991 sur Master System et son UNIQUE thème pour tout le jeu est du genre à vous rester en tête longtemps !

Même si la version Megadrive lui est supérieure en tous points, mon premier Mickey a été Castle of Illusion sur Master System. On retiendra sur cette version entre autre la musique du premier niveau.

Donc, sur Megadrive, Mickey Mouse - Castle of Illusion est inoubliable.

Et excellent souvenir de toute la fin, surtout la musique du générique, variation du thème d’intro.

A croire que ls productions Disney de l’épque étaient très bien menées, QuackShot starring Donald Duck, en plus d’être un titre monstrueux de gameplay, disposait d’une musique tout à fait dans l’ambiance "Indiana Jones" du titre.

Et le thème de fin m’a marqué aussi, je me souviens l’avoir enregistré sur une cassette audio !

Le thème de fin de World of Illusion m’a marqué aussi, c’est pour moi la plus musique de fin d’un jeu megadrive.

Un jeu dont l’aspect sonore a été bien soigné, en plus d’être original, est ToeJam & Earl ! La musique, jingles, gimmick, bruitages, les voix digits, tout est funcky !

Bon, en ce qui concerne Sonic, toutes les musiques des 4 premiers épisodes sont cultes pour moi. Si je ne devais en choisir qu’une ce serait celle de la Star Light Zone dans le premier Sonic the Hedgehog.

La bande-son de Aladdin, totalement fidèle au film, ce qui était finalement assez rare à l’époque, Star Wars mis à part.

Bon là on se rend compte que mon choix est purement subjectif, de nombreux autres jeux megadrive auraient pu être cités pour leurs musiques démentielles.

Sur consoles SEGA mon choix suivant se porte sur Virtua Racing sur Saturn. Choix étrange qui ne s’explique pas. Mais je peux refaire la première course rien que pour la musique. Enfin la musique... elle est absente la plupart du temps et le jingle vient se mettre en route aux checkpoints ! Très motivant !

La musique suivante est celle de Panzer Dragoon sur Saturn. Il suffit d’écouter.

La musique suivante n’est pas issue directement du jeu, mais belle et bien l’OST du jeu ! En effet à cette époque sur Saturn le support CD permet de mettre enfin de la "vraie" musique dans les jeux. Il s’agit donc du thème principal de Nights Into Dreams.

Je sais pas je trouve ça magique. C’est mon côté Disney madeleine qui ressort. (je suis très fan du remake qui est sorti sur Wii !)

Découvert sur gamecube, Phantasy Star Online aura su me séduire avec ses musiques ennivrantes.

Autre jeu Dreamcast que je n’ai découvert que sur gamecube, Skies of Arcadia, dont les musiques sont en totale adéquation avec l’ambiance épique de cette aventure pirate !

Pour terminer, si je n’avais qu’un souhait, ce serait de pouvoir jouer enfin un jour à Shenmue, n’ayant jamais eu de Dreamcast. En dehors du jeu lui-même, ses musiques sont superbes.

1 commentaire

  • #
    22 mai 2010  14:53

    Et bien quelle sélection... J’ai pas mal connu la majeure partie de tes coups de cœurs !


    - Alex Kidd in Miracle World : Un des jeux les plus guillerets qui soit musicalement, définitivement, usant et abusant de la percussion (kshaaa) typique de la master system, j’aime bien :D



    - Castle of Illusion MD : Là tu touches au sublime, j’ai une image juste féérique de ce jeu et elle est inoxydable, j’ai découvert ce jeu chez un voisin chanceux possédant une Megadrive Japonaise a l’époque avec ce jeu en prime.
    Moi qui jouais timidement a l’Atari 7800 a ce moment là, je ne peut pas décrire l’immense mandale que j’ai pris O_o
    Pour les musiques , dur de faire une sélection, mais celle du passage des feuilles du premier niveau ainsi que la foret hantée restent parmi mes préférées toutes époques confondues.

    Quackshot : Après mickey forcément, donald ! Là encore du très bon, et celle que tu as choisis est rigolote a souhait, elle fait très "canard" si j’ose dire:D
    J’avais aussi une affection particulière pour celle de la Transylvanie, a réentendre :D

    Sonic The Hedgehog : Dur de ne pas aimer, a moins d’être un aigri de naissance, on ne peut que s’agenouiller devant un tel chef d’œuvre, ton choix est particulièrement bon, tout doux sans faire de la guimauve, pour un niveau qui plus est super sympa a pratiquer.

    Aladdin : Le plus beau cadeau que j’ai pu recevoir en presque trente ans, je peut pas décrire les frissons que ce jeu me donne et ça marche encore très bien aujourd’hui.
    Le theme fabuleusement oriental de l’intro est a crever par terre, et tout le jeu reste dans ce ton.
    Un chef d’oeuvre absolu, POINT.

    Virtua Racing : Je me permet une petite incartade, mais j’avoue que j’ai toujours preféré le rendu granuleux des jingles sur MD, mais il est vrai que cette version Saturn était proprette !

    Panzer Dragoon : On touche là au sublime absolu. Je vais essayer de pas faire un vomi d’emphase mais j’ai trop aimé ce jeu et son support pour me taire.
    A mes yeux, Panzer Dragoon est LE jeu qui nous a montré ce qu’allais devenir le jeu vidéo lui même après l’ère 16bits.
    Quand le support CD est arrivé, je me suis immédiatement mis a me masturber mentalement sur ce qu’allais donner les musiques des jeux, et Panzer Dragoon fut l’écho exact de ce que je pensais, surtout cette musique, qui arrivait comme une caresse dans les tympans après nous avoir détruit la rétine avec une intro MONUMENTALE.
    Artistiquement parlant qui plus est, je considère que les récents jeux "poétiques" comme Ico, Shadow of The Collossus , ou le récent Nier, doivent leur existence quelque part au courant que Panzer Dragoon a créé.
    Voilà, je le dis tout net après tout, ce jeu est aussi fondateur et indispensable qu’un Pong, un super mario bros ou un Zelda.
    Et ses suites ajouteront le plus beau ciment a cet édifice. Sega et la Saturn restent a mes yeux des incompris, comme souvent malheureusement.

    Nights : Into Dreams

    Encore un immense chef d’œuvre, bourré de poésie et de beauté, chaque musique est une merveille absolue, alternant douceur et dynamisme, avec en avant première un système de musique évolutive qui fait varier l’instrumentation au fur et a mesure que l’on pratique le jeu. Inhumain, et mal reconnu malheureusement.

    Phantasy Star Online :

    C’est simple, dès les premières notes de l’écran titre, je me suis senti chez moi, comme si le jeu m’accueillait a bras ouvert pour m’offrir par la suite tout ce que je souhaitais en terme d’ambiance sans jamais oser me le demander.
    Aucun autre jeu online n’a jamais réussi a faire aussi bien a mes yeux.

    Shenmue :

    Pour finir sur une note honteuse, je dois avouer que je n’ai jamais trop apprécié les thèmes orchestraux de ce jeu, malgré leur beauté, alors que les thèmes in-game m’ont marqué le tympan au fer rouge.
    La visite de Yamanose, sur fond d’une simple nappe sonore toute douce, qui me donnait l’impression de parcourir les villes japonaises des dessins animé de mon enfance, le thème plus dynamique et solennel a la fois lorsque Ryo visite sa maison.
    Mon dieu, comment a t’on pu laisser mourir Sega ?

    Merci bien l’ami pour ton article.