RYoGAmeOver

gameover > General > Quatre années de Wii U

Quatre années de Wii U

et puis s’en va !

mercredi 4 janvier 2017, par RYoGA

Depuis plusieurs mois toutes les attentions se portent sur la Nintendo Switch, la nouvelle console de Nintendo qui va se dévoiler entièrement le 13 janvier prochain. Dans ce tumulte médiatique, la Wii U, l’actuelle console de salon, s’apprête à tirer sa révérence. Pendant quatre années, la console aura été bien malmenée. C’est sur cette histoire et sur ces jeux que nous allons revenir aujourd’hui.

1) Une présentation ratée

Lors de la présentation de la Wii U à l’E3 2011, Nintendo veut capitaliser sur la Wii en gardant le nom, l’apparence du hardware et du software, mais aussi les anciennes manettes. Le Gamepad ne suffit pas pour faire comprendre au consommateur lambda que la Wii U est une nouvelle console dont il pourrait avoir besoin. Même l’E3 2012 ne parvient pas à éclipser le malaise : l’utilisation d’un énième New Super Mario ou un final consacré à un Nintendo Land est totalement déconnecté des attentes des joueurs. Pour mettre les mains sur la console, il faut attendre le dernier moment. Quant aux consommateurs, ils sont invités à juger sur pièce.

Voir en détail L’incompréhension autour de la Wii-U (1er novembre 2012)

2) Des débuts difficiles pour un destin déjà scellé ?

Les jeux du lancement comme Super Mario Bros U, Nintendo Land ou encore Zombi U ont peiné à convaincre. Les joueurs n’ont que faire de l’autre fournée de jeux sortis il y a un an ou deux sur les consoles concurrentes. Les ventes de Wii U sont alors juste correctes, et évidemment sans commune mesure avec les ventes de Wii en leur temps.


C’est la (rapide) désillusion chez les éditeurs tiers qui attendaient de voir pour se lancer... et qui ne se lanceront pas. La très attendue exclusivité Rayman Legends prévue pour février est repoussée... et sortira fin août sur toutes les plateformes, ce qui est un coup dur pour la machine.

Fin janvier, pour combler les attentes de joueurs assoiffés, Satoru Iwata vient présenter les futurs jeux à venir sur la machine... avec entre autre un Wind Waker HD, un Yoshi en laine, mais surtout la suite de Xenoblade Chronicles dans laquelle on pourra piloter et voler avec des mechas. Rien de bien affolant, mais surtout aucune date de sortie proche. Un nouveau Mario, Mario Kart et un Smash Bros sont annoncés mais ne sont pas montrés.

.

Les premiers mois, je me vois encore errer dans les boutiques, et n’y trouver comme nouveauté que Ninja Gaiden 3 : Razor’s Edge (portage remasterisé d’un jeu PS360), Monster Hunter 3 Ultimate (portage de la version Wii), ou encore Resident Evil Revelations (portage du jeu 3DS de l’année précédente). La Console Virtuelle, qui n’était pas disponible au lancement, vient enfin au secours de la logithèque de la machine.

Comme en témoignent mes dessins sur le Miiverse, le réseau social de la Wii U, je m’amuse plutôt bien avec ces premiers jeux. On y voit aussi mes déboires avec les limites du pack de la version "basic" de la console (pas de sensor bar, 8 Go de stockage...) ou encore les téléchargements de jeux +18 interdits avant 23H ! Cette limite sautera quelques semaines plus tard. Enfin, comment ne pas oublier la lenteur des menus de la machine, qui sera adoucie avec des mises à jour régulières.

Voir en détail Les débuts (très) difficiles de la Nintendo Wii U (22 mai 2013)

3) Remonter le courant à tout prix

L’E3 2013 tente de rectifier le tir. Sont présentés entre autre Mario Kart 8, Smash Bros, Super Mario 3D World, Bayonetta 2, The Wonderful 101, Pikmin 3, Sonic Lost World, Wind Waker HD, Donkey Kong Country : Tropical Freeze, avec des accueils plus ou moins chaleureux. Mieux, on peut les essayer quelques jours après sur Paris pour se faire une idée !

Il n’y a plus qu’à attendre les sorties... On commence avec l’excellent Pikmin 3 en juillet. On enchaîne avec The Wonderful 101, extraordinaire jeu d’action de Platinum Games malheureusement boudé à cause d’un gameplay difficile d’accès. L’opportun New Super Luigi U vient fêter les 30 ans de Luigi. Rayman Legends sort enfin et exploite parfaitement le Gamepad. Disney Infinity ouvre le bal d’une nouvelle série de jeux avec figurines inspirée de Skylanders. La sortie d’un bundle Wii U avec The Legend of Zelda Wind Waker HD semble réveiller la fibre nostalgique des fans et les acheteurs tout court.

Sa première bougie soufflée, la Wii U sort la tête du trou. Super Mario 3D World est le succès de fin d’année 2013. Wii Fit U et Wii SPorts Club tentent l’offre dématérialisée. L’offre 3DS et Console Virtuelle est suffisamment intéressante pour avoir de quoi faire, comme en témoignent mes dessins sur Miiverse. Début 2014, Donkey Kong Country : Tropical Freeze m’enchante complètement ! La Wii U accueille sur un eShop toujours plus foisonnant le très joli Child of Light. Mais c’est la sortie de Mario Kart 8 en mai qui va sauver la Wii U du marasme et faire vendre des machines. Un jeu en téléchargement est offert pour tout achat de MK8 : l’opération rencontre un beau succès.

Voir en détail : La lente remontée de la Wii U (10 juin 2014)

4) La meilleure année

L’E3 2014 présente le meilleur cru pour la Wii U. Le Nintendo Digital Event est présenté par des figurines en stop-motion ou encore une séquence live où Satoru Iwata et Reggie Fils-Aimé se livrent un combat d’anthologie. Sont présentés Smash Bros et pour la première fois les amiibo, Yoshi’s Woolly World, Hyrule Warriors, Bayonetta 2, Captain Toad : Treasure Tracker, Mario Maker, Splatoon, Kirby and the Rainbow Curse... mais surtout les toutes premières images du Zelda de la Wii U ! Comme l’année précédente, les journalistes puis les joueurs peuvent essayer la plupart de ces titres une semaine après le salon de Los Angeles.

Les derniers mois de 2014 seront exceptionnels, avec pour commencer Hyrule Warriors, un beat’em up façon Musou très efficace. Bayonetta 2 et Bayonetta premier du nom sortent en bundle. Et avec Smash Bros for Wii U sont disponibles les premières séries d’amiibo, qui vont envahir le marché l’année suivante. N’oublions pas l’excellent Shovel Knight qui sort alors sur l’eShop (et un an plus tard en boite).

.

A noter qu’à cette période-là, Nintendo n’hésite plus à proposer des DLC payants pour la plupart de ses jeux, que ce soit New Luigi U, Pikmin 3, Mario Kart 8, Hyrule Warriors ou encore Smash Bros for Wii U.

Voir en détail : L’évolution du démat chez Nintendo (2 septembre 2014)

5) La survie de la Wii U

La bonne fin d’année 2014 s’essouffle brusquement et en 2015 Nintendo distillera ses jeux Wii U au compte goutte. Il y a pourtant l’excellent jeu d’action-puzzle Captain Toad ou encore sur l’eShop le très sympa Shantae and the Pirate’s Curse. Il faut attendre avril le deuxième DLC de Mario Kart 8 et ses circuits incontournables. En mai, Kirby et le Pinceau Arc-en-ciel permet de patienter gentiment avant le super énergique Splatoon ! Yoshi’s Woolly World sort en juin.

En mars 2015, Nintendo annonce préparer une future console nom de code "NX". Un partenariat avec DeNA prévoit la sortie de jeux Nintendo sur mobile. Zelda Wii U, qui était prévu pour la fin 2015 est repoussé en 2016.

L’E3 2015 souffle le chaud et le froid. Nintendo apparait visiblement en difficulté avec un Star Fox Zero loin de tenir ses promesses, Super Mario Maker, Mario Tennis Ultra Smash ou le conspué Animal Crossing : amiibo Festival. Nous jouons à quelques uns de ces jeux. Nintendo est en phase de transition vers la NX, le mobile et - on ne le sait pas encore - la maladie qui va emporter son président un mois plus tard.

Le buzz de la rentrée revient à Super Mario Maker qui sait rallier les fans de Mario de par le monde. Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires fait son petit effet pour Halloween. Mario Tennis Ultra Smash passe inaperçu. Je termine l’année avec Animal Crossing : amiibo Festival, Minecraft Wii U Edition et le plus qu’attendu Xenoblade Chronicles X !

Cette année-là, les amiibo sont sortis par centaine et ont saturé le marché. Il n’y a alors plus aucune visibilité pour la Wii U à part Zelda et Starfox, qui est lui-aussi repoussé à 2016.

Article suivant : 2015, l’année de transition de Nintendo (9 novembre 2015)

6) C’est la fin

L’année 2016 n’a plus grand chose à proposer pour la Wii U. Un nouveau portage HD avec The Legend of Zelda : Twilight Princess HD, Pokken Tournament, Star Fox Zero, Tokyo Mirage Session et Paper Mario Color Splash. Je me rattrape avec la sortie boite de FAST Racing Neo.

Voir en détail : Nintendo 2016, où l’art d’être patient (8 juin 2016)

L’E3 2016 est consacré à The Legend of Zelda : Breath of Wild, le jeu que l’on aura attendu toute la vie de la machine. Il est annoncé pour sortir en 2017 sur Wii U... en même temps qu’une version "NX".

En 2016, Nintendo sort également ses deux premières applications mobiles avec (Miitomo et Super Mario Run). Pokémon Go devient un phénomène. Après de longs mois d’attente, Nintendo présente enfin en vidéo la Nintendo Switch le 20 octobre.

Avec la Wii U, Nintendo espérait réitérer le succès de la Wii (plus de 101 millions de machines vendues). Malheureusement, les personnes qui avaient acheté la Wii pour quelques parties de Wii Sports ou Wii Fit n’ont pas sauté le pas vers la Wii U et son Gamepad sans doute pas aussi intuitif qu’une Wiimote.

Sans compter un développement de jeux en Haute Définition difficile pour les équipes de Nintendo qui se sont retrouvées seules à fournir le catalogue de machine, avec deux à trois jeux par an. Les éditeurs tiers étant aux abonnés absents, ce sont les éditeurs indépendants qui sont devenu le nouveau poumon de la console avec un eShop bien fourni. Quant au fameux gameplay asymétrique loué par les jeux de lancement comme Nintendo Land, Zombi U ou Rayman Legends, il a été rapidement oublié.

Avec environ 14 millions de machines vendues, la Wii U se positionne en bonne dernière du classement des consoles de salon Nintendo. Cela a amené Nintendo à rapidement réfléchir à une nouvelle machine qui abandonne l’image de marque dépassée de la branche "Wii". En prenant le risque de fusionner ses départements console et portable, Nintendo souhaite désormais se donner les moyens de créer plus de jeux pour son nouveau support, la Switch.

Au revoir donc la Wii U, tu as été un bon soldat !

Voici mes jeux préférés sur la machine :

- Nintendo Land (que l’on rebranche avec plaisir pour les soirées en amis)
- Pikmin 3 (n’oubliez pas son excellent multi-joueur !)
- Donkey Kong Country : Tropical Freeze (meilleur jeu de plateformes 2D avec Shovel Knight)
- Captain Toad (témoin du savoir-faire de Nintendo en terme de level-design)
- Splatoon (parce que c’est cool)
- Xenoblade Chronicles X (pour la grande aventure)

Voir d’autres rétrospectives : Wii - Nintendo DS- Gamecube - GameBoy Advance - Nintendo 64 - Super Nintendo - Megadrive - Master System

1 commentaire

  • #
    5 janvier  03:29

    Un sacré bon soldat même , 4 ans que je l’aime de tout mon cœur !

    Je vis très mal la fin de vie de cette machine. Après les baffes que furent Hyrule Warriors, Tokyo Mirage , Starfox , Shantae et les remake Zelda HD, sans oublier Splatoon, Mario Maker et MK8, je ne peux que pleurer sur cette fin miséreuse qui lui est réservée.

    Et ces rendez-vous avec mr Iwata lors des Nintendo Direct qui me faisait briller les yeux comme un gosse de douze ans. Avec en point d’orgue mes véritables cris de joie quand Earthbound et Earthbound Zero sont arrivés...

    Vraiment c’est une époque qui se termine , j’ai hâte de voir ce que Dame Switch apportera, mais j’aurai toujours une affection particulière pour ces quatre dernières années.