RYoGAmeOver

gameover > General > Nintendo 2016, où l’art d’être patient

Nintendo 2016, où l’art d’être patient

mercredi 8 juin 2016, par RYoGA

L’année de transition chez Nintendo risque d’être plus longue que prévue. En effet, malgré des sorties de jeux régulières (mais controversées) sur 3DS et Wii U en ce début d’année 2016, la suite parait plus casse-gueule. Contrairement à ce qui avait été annoncé et à moins d’une grosse surprise, la NX ne sera finalement pas dévoilée à l’E3 2016. Zelda Wii U y sera le seul jeu jouable sur console de salon. Le Zelda porté aussi sur NX ne sortira d’autre part au mieux qu’en mars 2017, date de lancement mondial de la fameuse NX - une console dont on ne sait toujours rien...

Précédent article : 2015, l’année de transition de Nintendo (9 novembre 2015)

amiibo, le calme avant la tempête ?

En novembre 2015, les amiibo ont fêté leur première année d’existence. Une première année de succès épatante qui a bien rempli les caisses de Nintendo. Ludiquement le constat est plus mitigé, avec des figurines aux possibilités très limitées qui les relèguent au rang de gadget. Et ce n’est pas la révélation du fameux jeu gratuit compatible amiibo, Mini Mario & Friends - amiibo Challenge, qui me fera dire le contraire.

Depuis le début d’année, les acheteurs compulsifs d’amiibo soufflent un peu. Un Link Loup par ci, des amiibo Animal Crossing par là (lesquels ne se vendent d’ailleurs absolument pas ; il n’y a qu’à voir les stocks qui croupissent dans les rayons). Une gamme Kirby en juin et une nouvelle gamme Splatoon en juillet sont des doublons faciles, en attendant des séries plus enthousiasmantes. Les personnages issus des derniers DLC Smash Bros (Bayonetta, Cloud et Corrin) ne sont toujours pas sortis, un contre-temps étonnant vu la rapidité à laquelle les amiibo sont habitués à sortir sitôt annoncés. Des problèmes avec les droits des personnages tiers ?

A priori, Nintendo ne compte pas s’arrêter là. Il suffit juste d’attente les annonces des prochaines séries. La plus probable pour bien attaquer Noël semble évidemment Pokémon. Dans la bataille des figurines, il y a eu un mort : Disney a jeté l’éponge en arrêtant la gamme des jeux et figurines Disney Infinity.

La 3DS et ses cibles stratégiques

Le bilan 2015 de la 3DS s’était révélé très faible. L’année 2016 a plutôt bien commencé avec la sortie de nombreux jeux longtemps attendus comme Bravely Second, Final Fantasy Explorers, Pokémon Méga Donjon Mystère, Hyrule Warriors Legends, Yokaï Watch, ou encore les jeux Super Nintendo exclusif New 3DS. Aucun de ces jeux ne m’a particulièrement fait de l’œil. J’attendais patiemment mon Fire Emblem Fates !

Les 20 ans de Pokémon ont été l’occasion pour Nintendo de sortir en février des bundles 2DS aux couleurs des premiers jeux Gameboy, fraîchement débarqués sur Console Virtuelle. Outre des distributions de légendaires et des ressorties d’anciens spin-off, l’anniversaire se concentre pour l’instant sur les nouveaux épisodes qui font suite à X & Y sortis en 2013 : Pokémon Soleil et Lune auront droit à une sortie mondiale en novembre 2016 !

A venir sur la machine : Kirby : Planet Robobot (10 juin), Monster Hunter Generations (juillet), ou encore Metroïd Prime : Federation Force (septembre). Le planning 3DS pour la fin d’année semble quasi fait !

Une Wii U en mauvais état

Après son année 2015 mitigée, la Wii U ressort cabossée. Il lui faut bien le champion Minecraft pour reprendre des couleurs ou un Zelda : Twilight Princess HD pour faire frétiller les fans. Car ce ne sont ni l’improbable Pokkén Tournament ni l’abscons Star Fox Zero (que j’aime vraiment malgré tout) qui ne l’aident à sortir la tête de l’eau. Comme sur 3DS, c’est vers l’abondant eShop qu’il faut désormais se tourner pour trouver chaussure à son pied.

L’annonce - prévisible - du portage de Zelda Wii U sur NX sonne le glas de la machine, qui n’a plus qu’un Paper Mario Color Splash et un Yooka Laylee pour pleurer... s’ils ne sont pas portés eux aussi sur la future machine.

La NX, source de tous les fantasmes

Depuis de longues semaines, et comme avant chaque période qui précède la révélation d’une nouvelle console, nous sommes abreuvés de rumeurs concernant la NX de Nintendo. Une fausse manette réalisée par des ingénieurs au moyen d’une imprimante 3D nous a même berné pendant 24 heures avant que la (belle) supercherie soit dévoilée.

Au final, à l’heure qu’il est, nous ne savons toujours rien de la machine. Et nous ne reviendront pas sur toutes les hypothèses créées depuis des mois. L’E3 ne nous en dira à priori pas plus, la console ne devant pas y être dévoilée. Il faudrait attendre fin d’année 2016, pour un lancement en mars 2017, Nintendo ne voulant pas étouffer son nouveau concept, se le faire voler, et créer, comme au temps de la Wii, une surprise.

Dena, le partenaire mobile de Nintendo, a tout à prouver

Le lancement de Miitomo le 31 mars 2016 fut réussi. Un engouement chez les fans de Nintendo qui fut communicatif pendant quelques jours... avant de retomber comme un soufflé. Prévisible ? Certainement, l’application ne présentant pas un contenu affolant qui invite à revenir régulièrement passé quelques semaines.

Et pourtant, l’application (gratuite) n’est pas mauvaise en soit. On peut même dire que les objectifs de Nintendo sont atteints : faire passer un message, un esprit, capable de rallier les fans comme de faire venir les nouveaux joueurs/utilisateurs.

Les deux prochaines applications annoncées auront pour thème Fire Emblem et Animal Crossing, ni plus ni moins que deux des licences les plus en vogue au Japon. Les applis, gratuites elles-aussi, devraient accompagner les jeux déjà existants sur consoles, et servir de tremplin pour ceux qui ne connaissent pas les titres sur 3DS. C’est pour l’instant tout ce que Nintendo peut faire de ces applications mobiles. Et la société ne se risque pas à mettre ses séries comme Mario ou Zelda dans la balance.

C’est pourquoi en parallèle de Dena, Nintendo développe avec la Pokémon Company Pokémon Go. Le jeu va être enfin jouable à l’E3 et se présente comme une chasse aux Pokémon sur Google Maps.

Au revoir Club Nintendo, bonjour My Nintendo !

Après avoir fait le deuil de notre Club Nintendo l’année dernière, nous avons accueilli l’arrivée du nouveau programme fidélité de Nintendo.

Le nouveau site est vraiment très bien fait. Il est relié à notre compte Nintendo et propose des récompenses dématérialisées (promotions, contenus téléchargeables) contre des points gagnés en accomplissant des missions (connecter des comptes de réseaux sociaux, jouer à Miitomo, etc). Pour l’instant les récompenses ne sont plus physiques, mais qui sait à l’avenir ?

Le Dématérialisé assimilé

Après une grande période d’implémentation de contenus dématérialisés dans ses dernières productions, Nintendo se calme, histoire de ne pas trop inonder les joueurs. Les DLC de Smash Bros, Hyrule Warriors, Splatoon ont continué d’arriver régulièrement et semblent être arrivés à terme.

Super Mario Maker continue de proposer des costumes avec des mises à jour gratuites, ce qui reste une manière très simple et agréable de poursuivre la promotion autour du jeu.

Le système est en place. La 3DS et la Wii U ont semble t-il instauré toutes les mécaniques de ce proposera la NX dans le futur.

Il ne nous reste plus qu’à découvrir à l’E3 ce que nous propose le prochain Zelda, puis d’attente patiemment la fin d’année pour découvrir ce que Nintendo nous prépare.

1 commentaire

  • #
    9 juin  02:38

    Comment dire...
    Je n’ose plus analyser la situation pour la Wii-U, tant elle me fait mal.
    Ça fait quatre ans que je m’éclate littéralement avec , et mes temps de jeux mensuels dessus sont en constant progrès, malgré la présence d’une xbox one en face. J’ai pris un pied monumental avec Starfox, j’en suis à mon troisième tour de Twilight princess pour la version HD , et récemment, j’ai refait péter les compteurs sur Minecraft et Don’t Starve. Tout va bien en somme, et le Tokyo Mirage qui s’annonce fera sans doute aussi bien que tous ses autres frères Atlus, soit une bonne centaine d’heures minimum. Dès lors, avec un tel plaisir éprouvé depuis sa sortie, je n’arrive pas à me faire à l’idée que la faucheuse commerciale approche à grands pas, et y penser me fout les boules à en chialer.

    Pour la 3DS, je baigne dans mon jus également , profitant des dizaines de jeux que j’ai raté au fil des années , ce qui me garantit de quoi manger ludiquement pour encore un sacré moment. J’ai toujours ce petit coup de cœur pour le Metroid à venir, et j’espère une ou deux surprises à l’E3.

    Pour la NX, je m’attends à tout, mais j’ai une crainte nommée Réalité Virtuelle, aussi géniale que pourrait être cette façon de jouer, je me sens un peu trop vieux pour ces conneries :D