RYoGAmeOver

gameover > General > Les jeux de l’année 2016

Les jeux de l’année 2016

vendredi 30 décembre 2016, par RYoGA

Si l’année Nintendo n’a pas été particulièrement riche en jeux sur 3DS et Wii U, elle se résume principalement à plusieurs événements : le phénomène Pokémon Go, les deux premières applications de Nintendo (Miitomo et Super Mario Run), la sortie de la NES Mini ou encore la présentation de la Nintendo Switch.

Bilan 2016 : Nintendo, où l’art d’être patient (8 juin 2016)
Nintendo sur tous les fronts (7 septembre 2016)

Pour jouer il fallait aller du côté de l’eShop. C’est ainsi que j’ai découvert en janvier Adventures of Pip, un plateformer classique mais rondement mené, véritable hommage aux jeux du genre de la grande époque. On y incarne un bête pixel rouge qui peut se transformer en petit garçon pour gagner des mouvements à alterner dans des niveaux réglés comme une horloge.

- Adventures of Pip (eShop Wii U, 2016)

Sur l’eShop Wii U toujours, je découvre le sympathique Shadow Puppeteer, un jeu d’aventure où l’on doit mener un petit garçon et son ombre dans un monde cauchemardesque digne de Tim Burton. En février, les vingts ans de Pokémon commencent avec la réédition sur Console Virtuelle des premiers épisodes de la série. Je jette mon dévolu sur Pokémon Jaune. Le seul jeu Wii U d’envergure du trimestre (désolé Pokken Tournament) est la version remastérisée de The Legend of Zelda : Twilight Princess sur Wii U.

- Shadow Puppeteer (eShop Wii U, 2016)
- Pokémon Jaune (VC 3DS, 2016)
- The Legend of Zelda : Twilight Princess HD (Wii U, 2016)

J’ai continué mon pèlerinage de la série avec Phantasy Star III : Generations of Doom sur Megadrive. Au rayon oldies, j’ai aussi eu la grande fierté de terminer le mythique Wonder Boy sur Sega Master System ! Juste avant la sortie du très attendu Star Fox Zero en avril, je me refais le Star Fox 64 sur Console Virtuelle de la Wii U.

- Phantasy Star III (Megadrive, 1991)
- Wonder Boy (Master System, 1986)
- Star Fox 64 (CV Wii U, 2016)

C’était le jeu que j’attendais le plus. Star Fox Zero a eu du mal à l’allumage, mais en bon fan de la série je suis passé au devant de ses difficultés de conception pour apprécier la nouvelle vision de la saga par Miyamoto.

- Star Fox Zero (Wii U, 2016)

Pendant ce temps sur l’eShop, Super Meat Boy est enfin disponible sur la console de Nintendo. Jeu de plateformes sanguinolent, j’ai tant bien que mal essayé de faire rebondir la petite boule de viande dans des labyrinthes infernaux ! Minecraft fait sa mise à jour et je découvre cette "Super Mario Edition" bien sympathique. Sur la 3DS qui crie famine, je commence enfin Phoenix Wright 5 : Dual Destinities, qui s’avèrera pour moi un vrai supplice, que je terminerai quelques longs mois plus tard !

- Super Meat Boy (eShop Wii U, 2016)
- Minecraft Super Mario Edition (eShop Wii U, 2016)
- Phoenix Wright 5 : Dual Destinities (3DS, 2013)

Après la bonne surprise qu’avait été Fire Emblem : Awakening, je rempilais bien volontiers en mai avec le nouvel opus de Intelligent System. Jeu de stratégie tactique à scénario et multiples personnages, Fire Emblem Fates comporte ni plus ni moins que trois histoires (Héritage, Conquête et Révélations) qui m’ont bien occupées les mois suivants !

- Fire Emblem Fates (3DS, 2016)

Passant outre Tokyo Mirage Session et Paper Mario Color Splash sur Wii U, j’ai été séduit par Severed, un donjon-rpg à la première personne envoûtant. J’ai enfin fait l’excellentissime Shovel Knight, ni plus ni moins que le meilleur jeu de plateformes de ces dernières années. Autre succès de l’eShop et fraîchement sorti en boite en octobre, j’ai apprécié le jeu de course FAST Racing Neo.

- Severed (eShop Wii U, 2016)
- Shovel Knight (Wii U, 2015)
- FAST Racing Neo (Wii U, 2016)

C’est ensuite Skyrim et sa chasse aux dragons qui m’hypnotise pendant un certain temps ! J’avais déjà bien commencé la version PS3 de 2011 lorsque des images du jeu ont été présentées sur la future console Switch de Nintendo ! Je le finis peu de temps après la sortie de la version remastérisée sur PS4/XBox.

- Skyrim (PlayStation 3, 2011)

Fin octobre, c’est la sortie du PlayStation VR, le casque de réalité virtuelle de la PlayStation 4. Je peux l’essayer chez un ami avec tous les jeux du catalogue (Jobs Simulator, Thumper, Drive Club, Until Dawn : Rush of Blood, Playroom VR, etc) L’expérience sympathique va du rigolo au "pas mal bluffant". A suivre. Nintendo annonce en grandes pompes début novembre la mise à jour de son jeu Animal Crossing New Leaf : de quoi relancer l’intérêt du jeu qui ne faiblissait pas pour autant chez moi ! Fin novembre sort la très convoitée NES Mini, et sa trentaine de jeux -plus ou moins- mythiques.

- Le PlayStation VR (Jobs Simulator, PlayStation 4, 2016)
- La Mise à jour de Animal Crossing New Leaf (3DS, 2013-2016)
- La NES Mini

Ma deuxième grosse attente de l’année sur 3DS était Pokémon Soleil (et Lune) en novembre. Je l’ai donc dévoré sans ménagement.

- Pokémon Soleil (3DS, 2016)

Et sinon, j’ai pu enfin jouer à The Last Guardian sur PlayStation 4 chez un ami. Je n’ai fait que la première heure mais en grand fan de Ico et Shadow of the Colossus, j’ai été totalement conquis par cette troisième œuvre de Fumito Ueda. J’ai hâte de pouvoir vivre cette belle aventure !

- The Last Guardian (PS4, 2016)

Sinon en ces fêtes de fin d’année, je n’étais pas tellement inspiré pour rejouer à des oldies comme la saison des fêtes me l’inspire habituellement. J’ai donc ressorti ma Nintendo 64 et refait entièrement le mythique Conker’s Bad Fur Day paru en 2001 sur Nintendo 64. Le jeu irrévérencieux de Rare est toujours aussi étonnant à parcourir !

- Conker’s Bad Fur Day (Nintendo 64, 2001)

2017 sera l’année du renouveau pour Nintendo avec la Switch ! Plus que quelques jours pour savoir à quelle sauce nous serons mangé !

1 commentaire

  • #
    5 janvier  03:39

    Sacrée belle année pour toi ! Et venir à bout de Phantasy Star III, quel point d’orgue !

    Je suis également admiratif de savoir que tu as pu enquiller les 3 opus de Fire Emblem Fates ; je n’ose imaginer le boulot que ça représente, moi qui plafonne sur le seul épisode que je possède (Conquête)

    J’aurai adoré pouvoir te faire essayer Tokyo Mirage Sessions au passage, avec l’espoir que celui-ci aurait rejoint ta sélection annuelle, mais il est tellement particulier en même temps ^^

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.