RYoGAmeOver

gameover > General > L’E3 2015 à chaud et à froid

L’E3 2015 à chaud et à froid

mercredi 24 juin 2015, par RYoGA

Le salon du jeu-vidéo se déroule chaque année en juin à Los Angeles. C’est le moment pour les éditeurs de présenter leurs grosses cartouches, celles qui vont faire rêver les fans et leur donner envie de continuer à les suivre.

Voilà quelques années que j’attends certains jeux déjà présentés mais oubliés au fil du temps comme The Last Guardian (du créateur de Ico et Shadow of the Colossus) ou encore Beyond Good and Evil. Chez Nintendo, j’espérais bien sûr en voir plus du nouveau The Legend of Zelda. Tandis que certains attendent toujours le nouveau Metroïd ou le prochain F-Zéro, j’ai quelques marottes comme un nouveau Pokémon sur console de salon (j’avais adoré Pokémon Colosseum sur Gamecube) et je m’attendais vraiment à ce que Nintendo annonce leur Animal Crossing Wii U.

L’E3 s’est déroulé du 16 au 18 juin 2015. Cette année j’ai regardé toutes les conférences entre amis - ce qui en soit était une belle expérience - et j’ai pu expérimenter toute une palette d’émotions !

L’E3 pour Nintendo avait en quelque sorte commencé dès le 31 mai avec un Nintendo Direct surprise (et japonais) qui, on peut le dire, a dégainé toute une série d’annonces supposées mineures à l’approche de celles de l’E3. Un premier trailer de Dragon Quest VIII sur 3DS, un nouveau Chibi Robot sur 3DS (avec son amiibo), un nouveau Dr. Mario 3DS, Mario & Sonic aux jeux olympiques de Rio 2016 sur les deux consoles et le Project Treasure de Namco sur Wii U. Enfin la série Monster Hunter présente son spin-of kawaï avec les chats et surtout Monster Hunter X, censé reprendre le meilleur de tous les épisodes.

Puis le 14 juin est diffusé un Smash Direct. Devant un présentoir où sont disposés tous les amiibo édités et ceux à venir, Masahiro Sakurai présente la prochaine vague. Il enchaîne avec les nouveaux personnages jouables pour le jeu (Lucas, Ryu et Roy), qui seront disponibles en DLC, de même que les nouvelles arènes et costumes. Surprise, tout est disponible immédiatement, et la facture est plutôt salée. Nintendo rentre de plein pied dans la danse du dématérialisé cher et décomplexé.

On enchaîne dans la même soirée avec le Nintendo World Championship, une sorte de championnat interne avec des candidats qui s’affrontent sur des titres connus (Splatoon, MK8, Smash Bros, Zelda 1 ou encore Balloon Fight) ou des avant-premières (Blast Ball, Super Mario Maker). Je me surprends à suivre le championnat jusqu’à la fin. Il faut dire que le commentaire d’un tout jeune présentateur (visiblement drogué) sur Splatoon étonne, que le match de Reggie sur Smash Bros est amusant et la venue de Miyamoto une vraie bouffée d’air frais. Les niveaux de Super Mario Maker joués par les finalistes sont absolument effarants !

Puis viennent enfin les conférences officielles de l’E3 !

Lundi 18H30. Je me suis senti à mille lieues de celle de Microsoft. Tomb Raider premier du nom ne m’ayant pas emballé je n’attends absolument pas Rise of the Tomb Raider. Enfin la cinématique était jolie ! Le retour de Rare en grandes pompes avec la compilation de jeux m’a fait rire jaune. Leur nouveau jeu, Sea of Thieves, m’a intrigué par ses graphismes jusqu’à ce que je vois le concept multijoueur du titre et la vilaine typographie des noms au-dessus des personnages. Non, ce qui m’a finalement le plus intéressé c’est la réalité augmentée proposée avec un niveau de Minecraft que l’on pouvait voir de loin et étudier sous toutes ses formes.

Lundi 22H30. Même chose pour la conférence Electronic Arts. En dehors de Star Wars Battlefront, le joli Unravel et le plaisir de revoir Mirror’s Edge (je suis content pour les fans), je passe à côté des énièmes jeux de sport.

Mardi 00H00. Ubisoft est dans la place. Ils tentent de présenter de nouveaux jeux mais ça ne me convainc pas particulièrement. Évidemment, jusqu’à la fin on a attendu Beyond Good and Evil 2, en vain, encore une fois. En conséquence, vous ne nous en voudrez pas de nous concentrer sur autre chose !...

On attend patiemment 3H30 du matin pour la conférence Sony. L’attente valait le coup avec la présentation d’entrée de jeu du titre que j’attends le plus (et depuis 2009) : The Last Guardian ! Heureusement le jeu n’a pas trop changé depuis sa migration de plateformes de la PS3 à la PS4 et conserve toute sa magie ! Date de sortie en 2016 !... On enchaîne avec la surprise Horizon Zero Dawn. Puis le remake de Final Fantasy VII. Puis Shemnue III. Et enfin la course poursuite de Uncharted 4 ! J’étais aux anges. Nous avions du mal à dormir ensuite !

Il faut patienter de nombreuses heures jusqu’au Nintendo Digital qui a lieu à 18h. On se motive en groupe et l’excitation monte. C’est toujours un grand plaisir une conférence de Nintendo à l’E3 ! Une heure avant, un journaliste tweete le conseil suivant : "ne pas se hyper car les annonces seront moyennes". Le dégoût puis la colère éclate ! Comment peut-il se permettre de gâcher le plaisir d’une telle manière ?!

Puis vient le Direct. Les Muppets de Iwata et compagnie rentrent en scène pour un gros moment de plaisir et une hype qui monte à toute berzingue ! (je ne le sais pas encore mais c’est le meilleur moment de la conférence...)

Starfox Zero est présenté, et avec ses graphismes datés ne peut que décevoir. Miyamoto a beau nous parler de la conception du jeu, son inspiration sous les arches japonaises ne nous intéresse pas. L’excitation redescend immédiatement alors que Reggie Fils Aimé nous parle de la transformation en cours de Nintendo, de Super Mario Maker ou du futur Skylanders et ses nouveaux amiibo moches.

Les choses ne se déroulent pas comme prévues : le nouveau Zelda 3DS multijoueur, The Legend of Zelda : Tri Force Heroes, est laid et ne donne même pas envie d’en savoir plus. Hyrule Warriors : Legends sur 3DS avait fuité une semaine plus tôt. Blast Ball présenté au championnat s’avère être un Metroïd, ou du moins une section d’un Metroid Prime Federation Force multijoueur et moche. C’est déjà le drame.

Je passe les jeux déjà connus. Vient enfin le moment de présenter les jeux Animal Crossing. On commence par... le jeu de déco Animal Crossing Happy Home Designer sur 3DS, qui ne m’intéresse pas (par contre Mlle S. a très hâte !). Puis commence le jeu suivant... un écran de jeu d’Animal Crossing en HD. Je crie un "YESSSSS" soulagé. Et puis...

Le reste du Direct n’est qu’un immense cauchemar, entre le retour de Paper Mario OSEF ou Mario Tennis Ultra Smash OSEF. Le dernier espoir réside dans le "One more thing" (une dernière chose avant de partir) qui pourrait dévoiler un gros jeu. Mais rien. La conférence se termine sur une très embarrassante vidéo sur l’esprit "Super Mario" où tout le monde s’exprime sur le sujet. Miyamoto joue des maracas. Un gars plonge dans une piscine. Une fille fredonne l’air de Super Mario Bros. Et c’est terminé. AU-SE-COURS.

La conférence Square-Enix à 19h s’avère une redite de ce qui a été dit par-ci par là. On y voit enfin un trailer de Kingdom Hearts III, mais toujours pas de date de sortie...

Derrière s’enchaînent les Treehouse de Nintendo, des sessions de jeu détaillées des titres présentées. J’avoue ne pas les avoir encore regardées.

Malgré une présentation décevante, j’ai quand même hâte de mettre les mains sur Starfox et je suis même curieux de voir ce que donne ce satané party-game d’Animal Crossing. Je vous redis ça bientôt !

A lire : J’ai testé les jeux Nintendo de l’E3 !

3 commentaires

  • #
    24 juin 2015  21:57

    Héhé, je suis juste fan de ton Sakurai, il a tellement un physique à part :D

    Après pour mon avis sur l’E3, tu le connais déjà, je ne vais pas t’assommer avec , mais j’avoue que je suis bien redescendu depuis, sorti des portables , j’ai vraiment plus des masses d’affinités avec les licences Sony , et pour Shenmue III et FF VII, je m’attends à des développements un poil complexes !

    (Puis j’ai vu mourir une PS4 mourir en direct entre temps, faut que je l’avoue aussi :D)

  • #
    24 juin 2015  22:14

    Une PS4 mourir en direct, de chez ED TV ?!

    Oui, passé les réactions à chaud, on sait que
    - Sony qui a fait la hype vient de se mettre dans une merde pas possible avec ces jeux-là.
    - Nintendo va encore réussir à nous bluffer avec son Starfox, son tennis et son jeu de l’oie.
    - Square-Enix va brûler dans les limbes de l’enfer avec tous ces développements de jeu en même temps.
    - Microsoft va faire un carton cet hiver aux US.
    - On va bouffer du amiibo encore au moins un an !

    Bref, rien de nouveau. Mais c’était bon cet E3 !

  • #
    25 juin 2015  01:34

    Non, celle d’un bon camarade qui l’a reçu à Noël , un fantastique "je m’éteins pour ne plus jamais me réveiller" Une preuve encore que ma simple présence dans une pièce provoque la mort de n’importe quel matos :s

    Pour le reste et bien :

    - Sony a tracé son avenir, reste maintenant à le concrétiser, il y a du joli en tout cas !
    - Nintendo bah...Je ne me fais pas d’illusion, j’aurais probablement la plus grande partie des jeux présentés, c’est comme ça, et j’oublie surtout pas ce Project Zero dont je m’abreuve de vidéos de gameplay depuis un bail, et que je trouve absolument génial à voir, et pas que pour la présence si généreuse de dame Ayane.
    - Microsoft : Sans être flamboyants, je trouve que la situation de la console s’est bien améliorée, la retro-compatibilité me fait plaisir avec ma double centaine de jeux 360, si je devais me procurer une nouvelle bête, c’est toujours elle qui tient la corde.
    - Square-Enix : Très content de voir une suite à Nier, qui est un BIJOU, c’est tout ce que je retiens de mon coté chez cet éditeur que j’ai un peu du mal à suivre et que j’ai pourtant tant aimé.

    Et pour les amiibos, tant pis ! On a besoin de jouets, nous les trentenaires !

    Ah j’ai oublié Ubi soft :

    Voilà tout est dit les concernant.