RYoGAmeOver

gameover > General > Le Nintendo Direct du 13 février 2019

Le Nintendo Direct du 13 février 2019

, par RYoGA

Je n’ai pas pour habitude de relayer tous les Nintendo Direct ou d’en faire des résumés après chaque édition. Je les attends généralement avec enthousiasme et une fois passés je "reprends une activité normale". Néanmoins celui-ci était particulièrement attendu, comme en témoigne mon billet de la semaine dernière.

Il fait dire aussi que la dernière édition de septembre 2018 avait dévoilé succinctement Luigi’s Mansion 3 et Animal Crossing Switch, et qu’il était légitime d’en attendre plus lors de la nouvelle présentation. Ce fut donc évidemment une déception de n’avoir aucune info sur ces deux jeux prévus pour 2019. On peut s’attendre à ce qu’il soient dévoilés plus en longueur lors de l’E3 prochain.

Ce Nintendo Direct a donc commencé par l’annonce de Super Mario Maker 2, une suite qui reprend les bases de la version Wii U sortie en 2015. Tant mieux pour les fans, qui réclamaient le retour du concept sur Switch de l’un des jeux les plus vendus de la Wii U.

Personnellement je m’étais un peu amusé avec cet éditeur de niveaux Mario, mais sans plus. Quand on regarde la liste, on observe que les titres les plus vendus susceptibles d’être adaptés restent Super Mario 3D World (mais qui ferait concurrence à Super Mario Odyssey), les Zelda HD (oui oui), et Pikmin 3 en bas de ce classement. Il ne reste plus qu’à attendre, ou à rebrancher la Wii U.

Pour le reste du Direct, je m’en vais faire directement le planning des sorties principales :
- Dispo : Tetris 99 (Nintendo Switch Online nécessaire)
- Dispo : Final Fantasy IX
- Dispo : MAJ Captain Toad pour jouer à deux. DLC payant à venir le 14 mars.
- 28 février 2019 : Deltarune, Chapitre 1 (gratuit)
- 22 mars : Unravel Two
- 26 mars : Final Fantasy VII
- 29 mars : Yoshi’s Crafted World (démo dispo)
- 12 avril : amiibo Ken, Daisy et Link enfant
- 16 avril : Final Fantasy X/X-2
- 23 avril : Mortal Kombat 11
- 30 Avril : Final Fantasy XII The Zodiac Age
- 21 mai : Assassin’s Creed III Remastered
- 21 mai : Resident Evil Rebirth / 0 / 4
- Printemps : Hellblade : Senua’s Sacrifice
- Juin : Super Mario Maker 2
- 12 juillet : Dragon Quest Builders 2
- 26 juillet : Fire Emblem : Three Houses
- 30 août : Astral Chain
- été : Daemon X Machina (démo dispo)
- Automne : Dragon Quest XI S
- 2019 : The Legend of Zelda : A Link’s Awakening
- 2019 : Luigi’s Mansion 3, Animal Crossing, Pokémon (normalement).

Je ne reviens pas sur toutes ces annonces (mis à part qu’Astral Chain le nouveau Platinum Games a l’air pas mal du tout), mais impossible de ne pas parler du final de ce Nintendo Direct, l’annonce du remake de The Legend of Zelda : A Link’s Awakening (Gameboy, 1993) sur Nintendo Switch, prévu en 2019.

Le jeu nous caresse tout d’abord dans le sens du poil avec une jolie intro animée qui reprend la cinématique d’intro d’origine. Puis le jeu lui-même est montré : l’angle du jeu d’origine est respecté et un aspect plastique/pâte à modeler a été choisi pour le rendu.

Surprise, stupeur presque. Première réaction : c’est mignon, mais je ne sais pas trop si j’aime finalement. Alors que d’incroyables débats font déjà rage, je reste en retrait, ne sachant pas trop quoi penser.

A Link’s Awakening est mon premier vrai Zelda. C’est l’épisode qui m’a fait aimer la série (et ça s’est confirmé avec A Link to the past, puis Ocarina of Time quelques années plus tard). Je l’ai refait un nombre incalculable de fois. Il est donc normal que je sois désarçonné alors que l’on touche à l’une de mes madeleines qui était restée inchangée depuis toutes ces années (26 ans en l’occurrence). Sans prendre en compte les gens qui n’ont jamais eu l’occasion de mettre les mains dessus, ai-je vraiment envie, moi, d’en avoir un remake ? Difficile de répondre. Est-ce que ce style graphique ira avec l’esprit onirique du jeu d’origine ?

A Link Between Worlds sur 3DS (2013), une suite spirituelle de A Link to the past m’avait immédiatement convaincu console en mains. Il faudra donc que je mette la main dessus pour me faire un véritable avis.